Viso arête Est

Mardi 29 août 2017 avec Arnaud et Cédric nous avons gravi le Viso 3841 mètres par son arête Est AD- 1000 mètres.

Montagne emblématique visible de nombreux lieux, le Viso offre de longues et belles ascensions.

Le versant nord du Viso :


Le tracé de l’arête Est du Viso d’après le site Picetcol :

Important sommet isolé le Viso retient aussi facilement les nuages. La montée au refuge risque d’être arrosée…

Avec Arnaud et Cédric nous nous retrouvons à Crissolo, joli village du piémont italien où le fleuve Pô n’est encore qu’un torrent :

Terminus de la route à Pian del Ré 2020 mètres.
Nos chances de prendre la pluie semblent avoir encore augmentées :

C’est ici que le Pô prend sa source :

Allez en route, 2 bonnes heures de marche jusqu’au refuge Quintino Sella 2640 mètres. A noter qu’il y a plusieurs refuges Quintino Sella en Italie et qu’ici c’est donc celui du Viso!

Le sentier passe près de plusieurs superbes lacs.

Ça y est il pleut :

Un rayon de soleil nous offre un joli arc en ciel :

Ces lacs aux couleurs magnifiques égayent également notre montée au refuge :

Le versant nord du Viso, le couloir Coolidge a pris plus qu’une claque, en fin de saison il n’existe pour ainsi dire plus :

 

Chanceux, la pluie n’a pas duré longtemps :

Le refuge Quintino Sella et le lac du Viso :

Le temps se lève c’est plutôt bon signe pour demain…
Avant le repas nous jetons un coup d’œil à l’arête Est, l’avantage en fin de saison c’est que les crampons sont inutiles :

04h30.
Un bon petit déj’ et c’est parti :

05h30.
Nous sommes au pied de la voie avec les premières lueurs du jour.
1000 mètres de grimpe nous attendent :

Souvent l’escalade est peu difficile et nous progressons simultanément :

La plaine du Pô sous une mer de nuage c’est spectaculaire :

Dans la bonne humeur nous avançons d’un bon rythme :

Une cordée plus rapide que nous nous dépasse :

De temps à autre des passages plus raides et difficiles nécessitent de s’assurer et de grimper à tour de rôle :

On espère que la jolie mer de nuages ne va pas monter nous engloutir… Ici du beau temps au brouillard il n’y a souvent qu’un petit pas!

Cédric observe la suite :

La Tour Saint-Robert, je dirais environ 3500 mètres.
C’est là que que se trouvent les passages les plus difficiles, une raide cheminée ou une dalle en bon 4c…

La vue devient terrible :

Les difficultés de la Tour Saint-Robert sont justes au-dessus de nous :

Arnaud et Cédric après la dalle bien lisse en 4c. Court mais franchement délicat pour le niveau :

Ensuite l’escalade est raide mais bien pourvue en prises :

La mer de nuages est bientôt au niveau du refuge :

Côté français les vallées ne sont pas encore sous les nuages :

08h15. Nous sommes dans les temps, nous pouvons profiter de l’escalade sans stresser :

Le sommet de la Tour Saint-Robert est là :

08h30 sommet de la Tour Saint-Robert environ 3500 mètres :

Le sommet du Viso, sans être encore à côté, s’est bien rapproché :

Inexorablement les nuages montent :

Arnaud observe les quelques ressauts encore à grimper :

Un joli passage en 4b :

Puis l’escalade en progression simultanée peut reprendre :

10h sommet.
Nous avons mis 04h30 dans la voie.

Le sommet, toujours un superbe moment de bonheur partagé :

Les italiens complètent le spectacle :

Un coup d’œil au paysage :

Après 1/2 heure de pause sommitale nous nous lançons dans la longue descente.
Même avec un bon rythme il nous faudra 3h pour revenir au refuge Quintino Sella :

La voie normale du Viso présente une alternance de zones de marche et de passage d’escalade peu difficile :

Vue plongeante sur la Tour Saint-Robert, le refuge Quintino Sella et le lac du Viso :

Étonnants ces petits lacs dans cet univers si minéral :

Barrière naturelle la crête du pas des Sagnettes retient encore un peu les nuages.
C’est là que nous devrons remonter pour basculer sur notre versant de départ :

Le bivouac Andreotti 3225 mètres marque la fin des difficultés de la descente de la voie normale du Viso :

Le sommet s’ennuage, notre timing était bon :

Brèche la plus basse sur la crête le Pas des Sagnette 2990 mètres est en vue :

Même pas fatigués, Arnaud et Cédric trottinent :

La courte remontée au Pas des Sagnettes nous fait un peu ralentir :

Dernier coup regard à la voie normale du Viso avant de plonger versant Est :

Le couloir côté Est n’étant plus praticable un sentier équipé de chaîne a été aménagé :

Les dernières barres rocheuses franchies nous retrouvons un peu de verdure :

Le lac du Viso et le refuge Quintino Sella sont là :

Avec un rayon de soleil c’est encore mieux :

L’arête Est visible jusqu’au sommet de la Tour Saint-Robert :

Bientôt une pause au refuge :

Puis nous reprenons la marche jusqu’au voitures :

Finalement le temps ne s’est pas trop dégradé, et nous devrions finir au sec…

Sauf pour Cédric qui ne résiste pas à la tentation d’un petit plouf!

Une bien belle journée

1 thought on “Viso arête Est

  1. Qu’il est beau ce Viso. Quelle est belle cette arête Est. Ça donne envie d’y retourner, encore et encore ^_^.

    merci pour le récit et les photos.

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com