Traversée de la Meije

Du 12 au 14 juillet, avec Christophe et Yannick nous avons fait la superbe traversée de la Meije. Un beau voyage sur une des montagnes mythiques des Alpes.

Vu du sommet sur les arêtes que nous venons de parcourir, avec une personnes sur la 4ème dent :

Traversée de la Meije

Un départ précipité pour profiter du meilleur créneau

Le 12, nous nous retrouvons à 11H30 sur le parking du téléphérique de la Grave. Initialement nous avions prévu de commencer notre périple le 13 ou 14 mais au vue des mauvaises prévisions météos nous avons réussi à tous décaler d’une journée afin de profiter du meilleur créneau.

Nous sommes passé par les Enfetchores. Au sommet des Enfetchores, en direction de la Brèche de la Meije nous faisons une pause pour admirer la face nord de la Meije :

Sur le glacier en direction de la brèche avant de descendre sur le refuge du Promontoire, entre le réveil matinal et la route depuis Nice la journée commence à être longue :

La montée au Grand Pic

Après une bonne nuit au Promontoire où l’accueil de Freddy est toujours aussi génial, nous décollons du refuge à 5h du matin.

Au petit matin sous le campement des Demoiselles :

Un peu avant de rejoindre le couloir Duhamel :

A la sortie du couloir Duhamel en direction de la muraille Castelneau :

La mythique dalle Castelnau au levé du jour :

Mes compagnons de cordée ont la forme et c’est sans encombre que nous passons les différents passages de la muraille Castelnau, ici à la sortie de la dalle des Autrichiens :

Après le glacier carrée et la montée au Grand Pic, nous arrivons tous près du sommet juste après le pas du Chapeau du Capucin :

Summit ! François admire les arêtes et le reste du parcours, nous sommes à la moitié de la course, nous avons mis 5H45 pour rejoindre le sommet :

Une bonne pause au sommet en regardant ce magnifique parcours d’arête jusqu’au Doigt de Dieu :

La traversée des Arêtes

Après avoir quitté le sommet, 3 rappels nous conduisent au pied du Grand Pic :

Nous avons eu des conditions excellentes, ici dans le contournement versant nord de la dent Zsigmondy :

Une fois la dent Zsigmondy contournée, le parcours suit à peu près le fil de l’arête :

Nous avons profité d’une vraie belle journée sans vent, un luxe à presque 4000m :

Le rappel pour descendre de la quatrième dent :

Et la dernière remontée au Doigt de Dieu ;

Sommet du Doigt de Dieu, content d’avoir réalisé cette magnifique course :

Ensuite nous descendons jusqu’au refuge de l’Aigle où nous arrivons à 18H30 pour y passer la nuit, 11H30 après avoir quitté le Promontoire.

Le lendemain nous regardons l’esthétique parcours d’arête parcouru la veille…

…Avant de descendre sur le glacier du Tabuchet en direction du pont des brebis que nous rejoignons 2H30 plus tard :

Une magnifique course, bravo à tous les deux !

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com