Formation Escalade en Terrain d’Aventure

Nouvelle venue dans la série des formations visant à transmettre un maximum de savoir faire pour vous faire cheminer vers l’autonomie, voici la FETA au doux parfum méditerranéen.

Durée : 3 jours

Nombre de participants : Jusqu’à 6 personnes pour la journée de fondamentaux, 3 personnes pour les journées grandes voies

Niveau requis : 6b en tête en falaise ou SAE, autonome sur l’encordement et l’assurage

Qu’est ce que l’escalade en terrain d’aventure ?

Parmi les nombreuses manières de pratiquer l’escalade, on retrouve le TA (Terrain d’Aventure) ou Trad en anglais (Traditionnal Climbing). Il s’agit de grimper, si possible en libre, en se protégeant grâce à des points amovibles que le leader pose lui même et que le second récupère. Dans sa version extrême les lignes de « trad » sont donc non équipées, tout juste nettoyées mais en général on peut trouver quelques relais et points fixes pour protéger certains passages exposés ou improtégeables (en dalle par exemple).

Petit « blocage décontracté » lors de la pose d’un micro

Objectifs

La formation s’adresse aux grimpeurs en falaise qui souhaitent sortir des sentiers battus et accéder à la satisfaction de grimper en posant leurs protections.

Outre le savoir faire technique, l’objectif est de transmettre une certaine logique pour progresser en autonomie et faire connaître les sites de pratique de cette discipline.

Ces 3 journées vous permettront de vous sentir plus à l’aise sur des voies historiques peu ou pas équipées comme on en trouve beaucoup dans notre région (Verdon, Calanques, Aiglun, Baou de Saint Jeannet et Mercantour).

Contenu

La première journée se déroulera sur un site de couennes comme Bayonne dans les gorges du Blavet ou Annot et sera l’occasion d’aborder les points suivants :

  • Rappels sur les protections fixes (pitons, scellements, chevilles autoforeuses, goujons)
  • Passage en revue des protections amovibles (câblés, excentriques, tricams, coinceurs mécaniques, sans oublier arbres, becquets, lunules et autres nœuds), leurs avantages et inconvénients, leur positionnement
  • L’organisation du baudrier et autre matériel spécifique (décoinceur, gants de fissure, portes matériel, etc.)
  • La gestuelle spécifique de fissure (Dülfer, coincements en tout genre et chicken wings)
  • La gestion des cordes en TA, aborder une longueur (quand protéger ? anticiper les tailles de coinceurs, le tirage)
  • Manip générales (relais, rappels)
  • Préparer une voie (topo, horaire, liste de matériel, etc.)

Quand le coinceur c’est toi !

Pour mettre en musique tous ces éléments, les 2ème et 3ème journées sont consacrées à la réalisation de grandes voies TA. Les voies proposées seront fonction du niveau des groupes constitués. On pourra envisager :

Baou de Saint Jeannet :
Les 3 niches
L’innominata « directe »

Aiglun :
Le déjà vu
L’école buissonnière

Sainte-Victoire : 
Le grand parcours
L’éperon de l’ermitage

Petit Cayre :
L’éperon nord-ouest

Verdon :
E pericolo sporgesi 
La Ula

Et bien d’autres encore !

Tarif et dates

400 € pour les 3 journées

Fondamentaux : Septembre / Octobre 2021

Sorties grandes voies : Octobre / Novembre / Décembre 2021

Pour s’inscrire, rien de plus simple : 06 30 92 44 72 ou contact@guides06.com

Conditions de vente

Cette prestation comprend le prêt du matériel spécifique d’escalade en terrain d’aventure dont les coinceurs.
Cette prestation ne comprend pas : l’hébergement et les repas, les transports, les frais à caractère personnel.

Le guide décide du choix de la sortie en fonction du niveau des participants et des conditions. Le guide peut décider de reporter ou modifier la course si les conditions nécessaires à sa réalisation ne sont pas réunies.  Si le participant annule de son propre chef, il ne peut prétendre à aucun remboursement.

Le stagiaire ne devra pas faire l’objet d’une contre-indication médicale à la pratique de l’alpinisme. Dans le cas particulier d’un antécédent et/ou traitement médical, le stagiaire a l’obligation de prévenir Guides 06 lors de son inscription.

Assurance

La montagne est un milieu naturel qui présentent des dangers. Le guide est là, entre autre, pour minimiser l’exposition à ces dangers. Grâce à son expérience et les moyens mis en œuvre, il aura pour but d’assurer la sécurité de la cordée. Des aléas persistent : chutes de pierres, de séracs, avalanches, météo…

Le guide veillera aux impératifs de sécurité à mettre en œuvre sur le terrain et donnera les consignes appropriées. Le non-respect volontaire de la part du client des décisions du guide en matière de sécurité entraînera l’interruption de la sortie sans dédommagement financier. De plus, si vous choisissez d’ignorer les conseils de sécurité du guide, ce sera sous votre propre responsabilité.

L’assurance professionnelle du guide couvre également ses clients en responsabilité civile et assistance secours. Pour le secours il s’agit uniquement des frais engagés du lieu de l’accident jusqu’au lieu de soin le plus proche et à hauteur de 30 000 € / client. Tout autre frais (rapatriement, invalidité, ITT, hospitalisation, etc.) est exclu. C’est pourquoi il est fortement recommandé au(x) client(s) de souscrire une assurance spécifique à l’activité entreprise.

Pour vous assurer, vous pouvez vous tourner vers les fédérations nationales (FFCAM, FFME), ou souscrire une assurance journalière auprès d’un organisme spécialisé dans les assurances de montagne (de l’ordre de quelques euros par jour), par exemple https://www.assurance-multi-sports.com.

Notre philosophie de la prise de risques

Chers amis pratiquants de la montagne. Ce petit texte a pour objet de vous informer, de l’exposition aux dangers et de notre vision de la prise de risques en randonnée et plus largement en montagne.

Nos activités nous soumettent à des menaces, des dangers, qui peuvent porter atteinte à notre intégrité physique et morale et qui sont notamment, les chutes de pierre, les avalanches, les séracs, les crevasses, les contraintes météorologiques (vent, froid, chaleur) et la verticalité. De surcroît, nos pratiques se déroulent dans un univers évoluant sans cesse.

Le mot risque est utilisé et défini de diverses manières, voici le sens que nous lui donnons.

La prise de risques, c’est la liberté d’action, c’est ce que nous entreprenons pour nous lancer ou pas dans une ascension, même et surtout en ayant conscience des dangers et menaces évoqués précédemment. Malgré tout, cet engagement dans le milieu naturel est dirigé vers un bénéfice. C’est à chacun d’en mesurer sa valeur. S’il n’est pas positif et tend vers 0, il faut renoncer et ne pas parcourir la montagne.

La gestion des risques, c’est la démarche qui consiste à réduire l’exposition aux dangers, en utilisant notamment des savoirs-être, des méthodes, du matériel adapté et des techniques. C’est ce que nous les guides, mettons en œuvre à chaque sortie. Cela ne signifie pas pour autant que nous parvenons à tout maîtriser, loin s’en faut.

Avec ou sans Guide, avec ou sans compagnon de route, partir en montagne, c’est donc partir à l’aventure en acceptant son lot d’incertitudes.

Pour nous les guides, c’est aussi partager une corde ou une trace en vous faisant devenir acteur du projet qui nous motive!

Les Guides06

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com