3 giorni nel parco Nazionale delle Cinque terre

3 giorni nel Parco nazionale delle Cinque Terre
Escapade en randonnée du 19 au 21 avril 2014

Samedi 19 avril

Nous partons en covoiturage de Nice pour les Cinque Terre, à trois heures de route de Nice.
Nous garons la voiture à Levanto et nous ne l’utiliserons pas pendant ces trois jours. Le train nous amène à Monterosso al mare, premier village le plus à l’ouest.

Même sous la bruine, ce village est néanmoins charmant, à mi-chemin entre une typique station balnéaire ligure et petit bourg coloré niché entre chateau, remparts, églises et sanctuaires.

Monterosso

Nous empruntons le sentier du littoral, tout juste ouvert, pour gagner le village de Vernazza.
Ce sentier bien que très emprunté est magnifique car il permet d’admirer les coteaux de vignobles, oliviers et essences agrumes. Nous plongeons alors sur la belle Vernazza, sa belle église et sa tour génoise.

Vernazza

Le soir, apéritif sur la belle place de Levanto suivi d’un excellent dîner dans la petite auberge d’Alberto.

Dimanche 20 avril

Départ matinal pour Riomaggiore.
Depuis la marina, port ancestral du village, on découvre ce village bâti de chaque côté du “fleuve majeur” qui s’écoule en fait sous les habitations et sous la rue principale.

Après quelques foccacia et autres tourtes aux légumes achetées sur place, nous montons par une belle calade jusqu’à la Madonna di Montenero qui ferme l’accès aux cinq merveilles.
A l’opposé, on devine Punta mesca au nord ouest puis les belles pentes cultivées sous la crête principale qui relie Levanto à Portovenere, but de notre journée.

vue depuis Madonna di montenero

Nous atteignons facilement le col du télégraphe puis déjeunons près de la chapelle San Antonio.

Les enfants se sont lancés dans l’édification d’une cabane mais déjà nous repartons vers Campiglia, là aussi par un joli sentier au coeur du vignoble.
Nous rejoignons alors Portovenere, point de passage stratégique avec les îles de Tino et de Palmaria dans les conflits maritimes entre la puissante république de Gênes et Pise.

Portovenere

Nous prenons le bateau pour retourner à Levanto. 1heure et demi de traversée permettant d’admirer depuis la mer les cinq écrins, suivi de près par un dauphin!

Il est temps d’aller goûter les bons petits vins dans l’enoteca locale : difficile d’en partir tellement on s’y sent bien mais il est déjà tard et la faim se fait sentir..

Lundi 21 avril

Direction Manarola. Là aussi, un magnifique village tourné à la fois vers la pêche et adossé à des terres fertiles qu’il a fallu néanmoins aménager pour la culture.

Le travail est admirable, en montant sur la Costa Gallera, qui domine la grande bleue de près de 700 mètres, on mesure le travail des villageois.

Sur les sentiers, nous longeons des murs en pierres sèches par dizaines qui leur ont permis de mieux tirer partie des ressources agricoles.

Sur la crête faitière, un menhir datant de l’âge du bronze est couché et entouré de magnifiques narcisses des poètes.

En ce lundi de Pâques, nous prolongeons le pique nique par une chasse aux oeufs.

Nous redescendons sur San Bernardino puis sur Corniglia pour clore cet agréable week-end.

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com