Alpinisme au cœur du Mercantour : Arête Sud-Ouest et traversée de la Cougourde (2921m)

Samedi 29 juin 2019, Colin et Cyril ont terminé leur cycle de formation Alpinisme 2019. Pour cette dernière journée, ils ont mené la danse, d’abord en parcourant l’arête Sud-Ouest de la cime IV (AD+, 300m), puis en traversant les arêtes de la cime IV à la cime I (PD, 150m).

Cyril et Colin sont en forme. Nous mettons 1h45 pour rejoindre l’épaule qui marque le départ de la voie. Nous nous équipons à la fraîche sur fond de Pélago (2768m) :

Colin, en tête, commence par une grande traversée en direction de la face Ouest. Sans être difficile, cette traversée n’en demeure pas moins impressionnante. Elle nous propulse directement et sans transition à une centaine de mètres de hauteur du pied de la face Ouest… ambiance :

Nous nous préparons à rejoindre Colin :

La seconde longueur remonte ce magnifique dièdre en excellent rocher avant d’en sortir par la droite :

Colin s’y engage sereinement :

La raideur de cette longueur est surprenante. Heureusement, les prises et
les possibilités de protection sont bonnes et nombreuses :

La seconde longueur est du même acabit… étonnant pour du AD+ :

Autour de nous, la vue est superbe (Cayres Nègres du Pélago, cime de Baissette entre autres) :

La suite se couche franchement. Le rocher reste excellent :

La dernière longueur avant de rejoindre l’épaule caractéristique de l’arête Sud-Ouest marque la fin des difficultés :

La brume déborde du versant italien et envahit progressivement la cime et le cayre des Gaisses :

Colin, grisé par la belle escalade des longueurs précédentes, choisit de prolonger le plaisir en s’écartant de l’itinéraire classique. Il emprunte une variante plus grimpante sur deux courtes longueurs à gauche :

Le gaz se creuse :

Vient le tour de Cyril de prendre les devants et de nous amener au sommet de la cime IV :

C’est dans la partie supérieure de l’itinéraire que l’arête Sud-Ouest devient une véritable arête :

Ceci semble être tout à fait du goût de Colin :

Au sommet de la cime IV, la vue est imprenable sur le Haut-Boréon :

Nous descendons de la cime IV par un court rappel pour nous lancer dans la traversée des arêtes :

La traversée des arêtes entre la cime IV et la cime I n’est pas difficile. Il faudra toutefois rester attentif sur l’itinéraire à suivre car celui-ci louvoie autour du fil. De courtes longueurs sont parfois nécessaires :

Sur notre gauche, la neige est encore bien présente sur le Caïre de l’Agnel (2937m) et et la cime de l’Agnel (2927m) :

L’accès effilé à la cime I est de toute beauté. Sorte de bouquet final, c’est une magnifique façon de clôturer l’ascension :

Au sommet, Cyril ne s’y trompe pas. Des journées comme celle-ci ne sont malheureusement pas monnaie courante :

Merci à Cyril et Colin pour cette superbe journée en montagne !

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com