Ascension du Mont-Blanc à la journée depuis les Houches, et expérimentation scientifique sur l’adaptation à l’altitude des alpinistes du GEAN FFCAM

Du 12 au 15 septembre 2019, les alpinistes de haut niveau du GEAN (Groupe Excellence Alpinisme National) FFCAM ont participé à une expérimentation scientifique sur l’adaptation à l’altitude pilotée par le laboratoire Exalt et en partenariat avec l’Ensa.

Avec le vidéaste et photographe Axel Pittet nous arrivons au sommet du Mont-Blanc 4810m juste au lever du soleil.
Notre mission, prendre des données sur les athlètes : fréquence cardiaque, saturation en oxygène, temps de montée et nous leur faisons passer un test cognitif.

Les jours précédent l’ascension, les 9 alpinistes du GEAN et 2 de leurs coachs les guides Benjamin Guigonnet et Mathieu Détrie (sur la gauche de la photo), ont réalisé à l’Ensa sous la houlette des scientifiques également de haut niveau du laboratoire Exalt, toute une série de tests physiologiques et cognitifs. Les valeurs produites en vallée seront comparées à celles relevées en altitude, refuge du Goûter 3835m, Observatoire Vallot 4362m et Mont-Blanc 4810m.
L’équipe 2019 – 2020 des alpinistes du GEAN FFCAM réunie devant l’église des Houches 1000m. Les départs des 11 sujets d’étude ont été étalés entre 01h30 et 03h du matin… :

Avec le Guide de Haute Montagne et chercheur de l’Ensa Paul Robach, ainsi que le médecin de la FFCAM Pierre Bouzat et le vidéaste Axel Pittet nous sommes allés dormir à l’Observatoire Vallot 4362m.
Ici la trace qui monte au Dôme du Goûter 4304m :

En montant à l’Observatoire Vallot à la fin d’une journée exceptionnelle, le paysage et la lumière offrent un spectacle exceptionnel :

L’Aiguille de Bionnassay 4052m prend une teinte superbe :

Le soleil se couche en arrivant au Dôme du Goûter, quel privilège de pouvoir profiter de ce spectacle :

Derniers rayons de soleil sur le Mont-Blaanc, l’Observatoire et l’abri Vallot :

Le lendemain matin avec Axel nous sommes partis de nuit afin d’arriver au point du jour et être au sommet du Mont-Blanc avant le premier sujet. Le premier a mis 05h53, église des Houches 1000m – sommet du Mont-Blanc 4810m! .

Là je fais un petit aller-retour sur la crête finale pour étudier le flux.

En voilà un :

Pauline et Anouk ont réalisé entièrement l’ascension ensemble, contentes d’être nettement sous les 08 heures, église des Houches 1000m – sommet du Mont-Blanc 4810m!

Les conditions sont géniales, du sommet la vue sur le Valais est terrible, Weisshorn 4505m, Grand Combin 4314m, Cervin 4475m et Mont-Rose 4634m.
Benjamin Guigonnet en train de réaliser un test cognitif au sommet du Mont-Blanc.
De deux choses l’une, les alpinistes de haut niveau ont-ils vraiment un cerveau ou ce sont les connexions neuronales qui sont mal établies? That is the question?

A la descente, au refuge du Goûter 3835m, 1h30 de tests divers et variés et la première partie de l’étude est un succès! Merci aux chercheurs du centre d’expertise sur l’altitude Exalt.
Résultats dans quelques mois.

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com