Baou de Saint-Jeannet LA Directissime

Dimanche 25 novembre 2018, avec Elia et Sean nous avons parcouru la Directissime TD, 6a+ maximum.

Le grain fin du rocher et la raideur de la voie font que même avec un niveau supérieur, la Directissime reste un itinéraire superbe où on s’ennuie rarement !

Quand ça déroule dans la Directissime, bien des parois alpines s’envisagent plus sereinement.

Les pluies de la semaine laissaient planer un doute sur la faisabilité de la voie. Chance, au pied on constate que c’est sec :

Sean et Elia dans la première longueur 5c :

ça y est on est en paroi, la hauteur ouvre le panorama!

Au pied de la seconde longueur, la plus déroutante et la plus engagée, 6a :

Troisième longueur 6a+ :

On a rejoint le Péril Jaune, quatrième longueur, c’est toujours très raide, c’est certainement la plus belle longueur :

Au-dessus du Boulevard, l’ambiance reste résolument verticale :

Elia se rétablit au-dessus du dernier surplomb :

Beaucoup moins raide, la fin de la voie demande des précautions à cause de la recherche d’itinéraire et du terrain pas toujours très stable. Enfin c’est quand même chouette de sortir au sommet du Baou de Saint-Jeannet.

 

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com