Cervin 4478m par l’arête du Lion

Dimanche 19 août 2018, avec Olivier nous avons parcouru l’arête Sud-Ouest dite arête du Lion au Cervin 4478m.

Cette ascension qui dépasse l’entendement, a été réalisée par Jean-Baptiste Bich et Jean-Antoine Carrel le 17 juillet 1865 lors de la seconde ascension du Cervin.
A noter que dans la partie sommitale la partie équipée de l’échelle Jordan a été ouverte dès septembre 1867 par les frères Jean-Joseph et Jean-Pierre Maquignaz.

La première du Cervin ayant été réussie le 14 juillet 1865 sur l’arête Est dite du Hornli par une caravane composée notamment d’Edward Whymper et du grand Guide Michel Croz.

Le Cervin vu de Breuil-Cervinia 2009m le lendemain de notre ascension :

La veille, c’est entre les gouttes que nous montons à 2802m au refuge Oriondé – Duc des Abruzzes.
Par ailleurs j’en profite pour ajouter que la biographie de ce même Duc des Abruzzes est plus que recommandable!

Rapidement nous arrivons près d’une chapelle sur un magnifique replat dominant Breuil :

Belle vue sur le Valtournenche et agréable chemin pour monter au refuge Oriondé – Duc des Abruzzes qui coupe régulièrement la piste :

En arrivant au refuge Oriondé – Duc des Abruzzes le Cervin se dégage quasiment.
Une courte nuit et à 02h30 nous décollons :

06h15, lever du jour au refuge Carrel 3829m. Du refuge Oriondé – Duc des Abruzzes nous avons mis 03h45 :

La corde de l’Eveil domine le refuge Carrel, 5b sans la corde :

Olivier au-dessus du surplomb de la corde de l’Eveil :

La superbe Dent d’Hérens 4171m :

Cheminée avant le « Mauvais Pas » :

Olivier à la sortie de la cheminée :

La suite de l’arête du Lion, le névé se nomme le Linceul :

Vers le passage dit du « Mauvais Pas » :

Au passage du câble qui contourne le Linceul :

Olivier entre le Linceul et la Grande Corde :

Le passage dit de la Corde Tyndall ou de la Grande Corde est désormais une chaîne… 4c en libre :

Belle escalade qui donne le sourire :

A la brèche au sommet de la Grande Corde il suffit de suivre l’arête jusqu’au Pic Tyndall 4241m :

L’ambiance devient superbe :

Dent d’Hérens 4171m et l’ombre du Cervin 4478m :

Cette année il fallait mettre les crampons avant le Pic Tyndall :

Magnifique vue sur la Dent Blanche 4357m et à droite le Zinalrothorn 4221m et le Weisshorn 4505m :

Changement d’ambiance, l’escalade devient mixte :

Petite contrainte supplémentaire il faut dépasser les cordées moins rapides.
Ici des ukrainiens moins rompus aux techniques d’alpinisme :

Presque au Pic Tyndall, tout va bien Olivier a toujours le sourire :

Sommet du Pic Tyndall!
Et oui quand même il reste encore ça à gravir :

La traversée du Pic Tyndall n’est pas non plus une promenade de santé :

De part et d’autre de l’arête la vue est plongeante :

Au pied du dernier obstacle :

On se croirait en avion :

Dans une ambiance magique, quelques ressauts, puis une zone en escalade mixte neige et rocher, amène au mur final :

Une cordée engagée dans le mur final arrive à l’Echelle Jordan :

Olivier dans la longueur, 4b,  qui conduit à l’Echelle Jordan :

De la belle escalade bien raide :

Peu de temps après à 11h10 nous atteignons le sommet italien du Cervin 4476m.
La croix se trouve entre les 2 sommets :

Point culminant, le sommet suisse est un peu plus loin :

Merci Olivier pour cette photo au sommet du Cervin 4478m :

Le temps tourne un peu, Olivier regarde le retour au sommet italien :

Dans la descente nous alternons, désescalade sur les cordes en place et rappels.
En un peu moins de 03h nous revenons au refuge Carrel :

Sous le refuge il y a encore un ressaut très raide où nous effectuons un rappel :

Puis nous reprenons la désescalade :

La Croix de Carrel.
Là-même, où le 26 août 1891, Jean-Antoine Carrel est mort. Il venait de sortir sa cordée d’une tempête épouvantable :

Cette fin tragique ne gâche en rien la joie de grimper dans les pas de tels pionniers.
Quelle joie de parcourir encore et encore cet itinéraire exceptionnel!

Retour à 17h30 au refuge Oriondé – Duc des Abruzzes, nous avons mis 15 heures pour réaliser la boucle.

2 réflexions au sujet de “Cervin 4478m par l’arête du Lion

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com