Alpinisme, escalade, ski de randonnée, cascade de glace, randonnée pédestre, Mercantour
Archives
06 30 92 44 72
contact@guides06.com
Le Blog des guides de haute montagne et des accompagnateurs en montagne
Membres de l'Union Internationale des Associations de Guides de Montagne

Jeudi 26 janvier 2017 avec Bernard nous avons eu la chance de grimper Chabanals 120 mètres glace 6, la mythique cascade de glace des Alpes-Maritimes.

J’avais déjà pu la gravir en 2005, 2006 et 2010 mais cela reste un immense bonheur d’avoir la chance de la parcourir une fois encore. A chaque fois un cadeau à saisir!

Bravo à Marine Clarys et Greg Marsal d’avoir guetté âprement les conditions et d’avoir ouvert le bal cette année le mardi 24.
Mercredi 25, c’était au tour de Thibaut Tournier, Antoine Rolle et Thomas Auvaro.
Après nous, vendredi 27, 3 cordées dont Thomas Arfi et Benjamin Guigonnet.
Ensuite la structure a résisté un moment mais le redoux marqué n’a pas permis à d’autres cordées de se lancer à l’assaut de la bête :

Pour mon 4ème parcours de cette cascade j’ai réalisé l’exploit de nous perdre sur la piste de Demandols…Incroyable mais vrai!
J’ai eu l’idée de préparer la journée en étudiant la carte, chose que je n’avais pas faite les 3 premières fois et je me suis attaché à aller sur le point caractéristique indiqué sur la top25… Qui pour les glaciéristes correspond à : « un jeudi au soleil » glace 4+, il est vrai dans une belle gorge caractéristique :

Ainsi nous avons pu visiter le vallon de Demandols et son joli palais des glaces :

Après avoir enfin compris qu’à la balise 88 il suffit de suivre le chemin en direction des granges de Chabanals, nous trouvons le bon objectif :

Encore plus impressionnant vue du pied!

Je ne me sens pas de grimper en tête avec un sac alors on a pris l’option confort, hissage des gants, tenues de rechange et boissons chaudes :

La première longueur en glace 4+ permet de prendre contact :

La météo n’est pas complètement de la partie il neigeote.
M’enfin on est pas non plus là pour bronzer et il faut nous lancer dans la première difficulté, le premier tube en glace 5/5+ :

 

Sauf le temps qui aurait pu être plus cordial, jusque là tout va bien :

Maintenant les choses sérieuses, le tube 3, cette année le plus fin et le plus décollé de la paroi, glace 5+/6 plein gaz à 60 mètres du sol :

Ouf!

Toujours raide le tube 4 est moins impressionnant, glace 5/5+ :

Bravo Bernard pour cette ascension qui a roulé sans accroc :

Le joli canyon de sorti permet de sortir complètement :

Des granges de Chabanals on voit les remontées mécaniques d’Auron côté Demandols :

Un dernier coup d’œil à la bête que j’espère pouvoir grimper dans les prochaines années…

Fort de cette expérience, une dizaine de jours après avec Bernard nous avons grimpé une autre cascade mythique…Glacenost en Maurienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *