Corno Stella voie Campia Ellena Nervo – Escalade Alpinisme : Guides 06

Corno Stella voie Campia Ellena Nervo 

Les 18 et 19 juillet 2015, avec Valérie et Ewa nous sommes allés au refuge Bozano 2453 mètres grimper le Corno Stella 3050 mètres, puis le lendemain l’Argentera 3297 mètres.

Le premier jour dans la face sud-ouest du Corno Stella, la traversée de la voie Campia Ellena Nervo TD-. Voie ouverte avec 4 pitons…!
Nous avons commencé par le Pilier d’Oscar ce qui au total fait 400 mètres d’escalade.  

 

Les tracés des voies Campia, à gauche du Corno Stella et à droite de l’Argentera :

 

Le matin la paroi est à l’ombre.
Ces temps-ci il fait chaud, l’escalade est longue et la présence d’un petit risque d’orage dans l’après-midi nous amène à partir en début de matinée :

 

Le Pilier d’Oscar est facile à trouver c’est tout en bas avec le nom inscrit sur la paroi :

 

Sans être exceptionnelle l’escalade est jolie :

 

Quelques passages en 5c “faciles” pour le Corno Stella :

 

 

Le soleil est déjà au refuge :

 

De notre côté on profite encore un peu de l’ombre :

 

Merci à Ewa pour les photos!

 

Cette formalité rapidement exécutée nous voici sur la “cengia mediana” (vire médiane) au pied de notre objectif, la voie Campia.
C’est raide et les 5b et 5c ont un autre parfum :

 

Malgré son apparence de pauvres gradins la première longueur éveille les soupçons.
Pour du 4c il faut bien regarder où mettre les mains et les pieds :

 

La seconde longueur, juste au-dessus d’un relais bien historique confine à la blague, un peu raide et compact pour du 5b :

 

En effet c’est du V peu amène, il vaut mieux ouvrir l’oeil.
Enfin cette escalade chargée d’histoire est superbe et c’est bien le plus important :

 

Au relais nous avons une belle vue sur le Chaînon des Guides et le Matto 3097 mètres :

 

J’ai du mal à trouver la troisième longueur.
Il faut quasiment monter dans la variante Gounand puis prendre la rampe à droite juste au pied du mur tout lisse.
Encore une fois une notion du V toute relative… 

 

 

On peut se demander comment Campia, Ellena et Nervo ont pu passer avec seulement 4 pitons. Jean Gounand suggère que c’est 4 pitons de grimpe sans compter les relais, ce qui laisse déjà bien rêveur!
C’est vrai qu’elles ne sont pas grosses les prises de cette traversée : 

 

Au-dessus de nous encore une longueur bien raide mais cette fois sur un rocher admirablement sculpté.
Maintenant on a bien compris ce que V signifie :

 

 

Une rampe en 4 permet de sortie au plateau sommital :

 

Nous poussons jusqu’au sommet quelques mètres au-dessus de la croix :

 

Une première journée bien réussie!

 

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com