Cougourde éperon Demenge

Mercredi 23 août 2017 avec Sacha 9 ans et demi et Laure nous avons grimpé le fameux éperon Demenge TD-, 400 mètres, à la Cougourde.

Voie ouverte magistralement le 03 août 1962 par Guy Demenge, E. Isch-Wall et Jean-Louis Martinoty.

Laure se lance dans la superbe dalle qui a fait une bonne partie de la réputation de la voie :

Le tracé de David Gueyffier qui gère le site Alpes-Sud.
La cotation historique en 5c me paraît plus adaptée que le 6a parfois annoncé de nos jours :

Nous sommes partis du parking supérieur du Boréon 1660 mètres à 06h20.
Un peu moins d’une heure après nous passons à côté du refuge de la Cougourde 2100 mètres :

Le soleil se lève sur le Cayre Agnel 2937 mètres :

08h20 c’est parti, Laure se lance dans la voie. Première longueur 5a :

Sacha au début de la seconde longueur 5a, puis 5c pour le passage sous le relais :

Sacha après le pas en 5c sous le second relais :

Laure au début de la 3ème longueur, 5c finaud :

A Sacha de jouer :

Laure en haut de la 4ème longueur, 4c :

Au pied des difficultés on en profite pour regarder le paysage dans notre dos :

La longueur dure, 5c d’abord physique puis technique en dièdre :

Sacha à la fin de la partie physique :

Puis dans le dièdre technique :

6ème longueur, Laure repart dans le dièdre, 5b :

Une longueur de jonction en 4b permet d’atteindre la vire du Z au pied de LA dalle du Demenge.
8ème longueur, Laure démarre ce joyau de l’escalade montagne 5b :

Sacha sur de bons plats à la sortie de LA dalle :

Après une 9ème très belle longueur qui rejoint le fil, 5a, on atteint une nouvelle zone de terrasses.
10ème longueur, Laure remonte cette jolie fausse fissure 5b :

11ème longueur, pour quitter le relais une petite traversée où il ne fait pas trop bon tomber…

Pas de problème pour Sacha :

Les deux dernière longueurs plus quelconques demandent un peu d’attention au rocher.

Un peu avant midi nous sommes au sommet, quelle joie et quelle fierté d’avoir atteint la cime 4 par ce prestigieux itinéraire.
Nous avons mis 03h30 dans la voie.

La pause sommitale nous permet de profiter de la vue sur les Gaisses 2896 mètres et au fond le versant italien du Gélas 3143 mètres :

Après un court rappel de 20 mètres, nous contournons la cime 3 en face sud par un raide système de vires et désescalades.
Cette option ramène dans le couloir sud issu de la brèche entre les cimes 2 et 3.

Sacha gambadant comme un cabri, de la cime 4 au refuge nous avons mis 1h10.
Une pause méritée au refuge et nous finissons la descente, non sans jeter un coup d’œil à cette superbe paroi :

A 14h45 nous sommes de retour à la voiture, nous avons mis 08h25 pour faire la boucle. Un orage soudain se déclenchant dans l’après-midi c’était plutôt une bonne idée de ne pas traîner…

Il ne reste qu'un commentaire Aller aux commentaires

  1. morisot /

    Quelle magnifique petite famille ! Super ! Un régal ce petit reportage tout migon ^___^

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com