Dolomites Brenta Alta voie Detassis

Mardi 03 septembre 2019, dans le cadre du stage final de Guide de Haute Montagne, avec Florent Nicoud, Rémi Périnet et Jean-Baptiste Tapie nous avons eu la chance de pouvoir parcourir un monument de l’histoire de l’alpinisme : la voie Detassis, TD+, 6a+ maximum, 500 mètres, en face Nord-Est de la Brenta Alta 2960m.

Cette voie, chef d’oeuvre de Bruno Detassis, un des plus grands grimpeurs de tous les temps, a été ouverte les 14 et 15 août 1934 par Ulisse Battistata, Enrico Giordani et bien sûr le maître Bruno Detassis.

Ce n’est rien de dire que l’itinéraire chemine à la recherche des zones les moins difficiles…
Le tracé de la voie Detassis à la Brenta Alta :

De Madonna di Campiglio prendre la petite route réglementée du Vallesinella. Parking à 1513m, ensuite c’est parti à travers les superbes paysages des Dolomites :

Une fois passé le refuge Casinei 1850m, après environ 45 minutes de marche, le sentier en direction du refuge Brentei 2182m passe dans une étonnante faille suivie d’un tunnel. Les aménagements et la densité de sentiers et de refuges sont tout à fait surprenants :

Au détour d’un virage la vue sur le seigneur des lieux le Crozzon di Brenta 3135m est saisissante. Ce sera notre second objectif :

L’orage qui a sévi dans l’après-midi nous avait incité a réservé le refuge Brentei 2182m, il faut environ 2 heures de marche pour l’atteindre. Situé face à la face Nord-Est du Crozzon di Brenta cela correspond bien à l’image qu’on se fait des Dolomites!

Le matin il nous faut encore une bonne heure jusqu’au refuge Pedrotti 2491m :

Puis rapidement la face Nord-Est de la Brenta Alta se dévoile…quel morceau :

En 45 minutes depuis le refuge Pedrotti nous rejoignons le pied la face Nord-Est de la Brenta Alta.
2 cordées du stage d’aspirants-Guide italien se lancent dans Elisir di giovinezza, les 15 premiers mètres étant communs et leur première longueur difficile, nous devons patienter :

Ce qui nous attend n’a pas l’air d’être de la gnognotte :

Finalement notre première cordée démarre l’ascension vers 08h30. Première longueur 5b/c sur du rocher un peu glissant de face Nord, il faut se mettre dans le bain…
La seconde longueur commence par un raide dièdre compact en bon 5c :

Ensuite il faut zigzaguer dans l’improbable en se tenant le plus fidèlement possible aux topos. Dans ces longueurs de difficulté intermédiaire qui sont assez peu pitonnées nous utilisons énormément nos 2 jeux de friends :

Après avoir copieusement cherché, nous arrivons enfin au pied des longueurs difficiles.
Au dessus de Jean-Baptiste commencent les dalles au rocher incroyable :

L’escalade superbe laisse songeur quand au niveau de Bruno Detassis, il faut le rappeler simplement encordé à la taille…
La longueur la plus difficile, 6a+ normal en cheminant astucieusement, quitte à ne pas prendre certains points en place :

Une escalade de toute beauté, malheureusement nous n’avons pas été assez rapides pour faire de belles photos au soleil :

De temps à autre on jette un coup d’oeil au paysage, la météo est parfaite c’est splendide :

La longueur suivante en 6a demande encore toute notre attention avec notamment une traversée descendante à droite :

Une dernière longueur nous sort de la zone la plus raide :

La fin de l’ascension commence par une grande cheminée en IV :

Après une longue traversée à gauche, viennent encore 3 longueurs assez raides autour du 5b/c :

Du sommet de la voie, 10 minutes d’ascension en II nous amènent au sommet de la Brenta Alta. Vue imprenable sur le génial Campanile Basso 2883m.
Nous avons mis 09h, une voie mythique qui me tenait à coeur depuis un moment, merci Jean-Baptiste, Rémi et Florent pour cette superbe journée!
La descente en face Sud-Sud-Est peut se faire entièrement en désescalade ou avec quelques petits rappels. En prêtant attention aux caïrns on trouve bien l’itinéraire.

Le Campanile Basso vu du bas :

Nous revenons dormir au refuge Brentei car demain nous nous lançons dans SuperMaria, une des très belles voies des Dolomites ouverte par un autre grand nom de l’alpinisme italien : Ermanno Salvaterra! A suivre…

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com