Eiger : Face Nord, Voie Heckmair – Alpinisme : Guides06

Eiger : Face Nord, Voie Heckmair

Le 29 et 30 décembre 2016, avec Fred Gottardi, Guide de Haute Montagne et compagnon de cordée, nous avons gravi l’Eiger 3970m par sa mythique face Nord.
Nous avons parcouru la voie Heckmair ED 1500m, aussi appelée voie de 1938, qui est la classique de la face Nord, qui a marqué l’histoire de l’alpinisme.

Fred au sommet de l’Eiger, toujours un moment plaisant de retrouver le soleil après deux jours en face nord : 

 

L’Eiger est l’une des trois faces nord mythiques des Alpes avec le Cervin et les Grandes Jorasses

Les conditions d’enneigement cette année en Suisse sont quasi nul, nous faisons l’approche au sec : 

 

Nous sommes partis avec le premier train de 7H30 de Grindelwald, malheureusement nous ne sommes pas seul dans la voie.  

Dès l’attaque nous sommes plus ou moins proche de la première cordée qui nous devance, la première partie est une pente de neige entrecoupée de petits ressauts sur 400m :  

 

Nous profitons d’une magnifique météo sans vent, bien appréciable en face nord : 

 

Après 400 mètres vient la fissure difficile, Fred dans la fin de la longueur : 

 

Il y a pas mal d’équipement en place (pitons) dans les longueurs, par contres certains n’inspirent vraiment pas confiance !

La suite de la voie c’est la traversée Hinterstoisser, passage qui avait posé beaucoup de problèmes aux premiers ascensionnistes, des cordes fixes sont en places (que nous avons largement utilisé !), en libre ce n’est pas la même musique : 

 

L’itinéraire est assez sec, les goulottes indiquées sur le topo ont laissé place à des passages de grimpe assez raides ou des dalles peu commodes à grimper en crampons. 

Ici Fred dans un passage en V assez raide : 

 

A la sortie de ces passages nous en profitons pour doubler les deux cordées qui nous devancent dont les Guides Rémi Sfilio et Patrick Pessi, ils guident Christine dans cette grande aventure, bravo à vous.

A la tombée du jour les lumières sont classes sur le second névé : 

 

Nous arrivons au bivouac vers 18H, une cordée d’espagnols est déjà en place. Après avoir taillé notre bivouac, le réchaud ronronne durant deux bonnes heures histoire de faire de l’eau et manger notre mousseline du soir :

 

Le lendemain départ du bivouac à 6H30.

Cette fois-ci nous sommes en pôle position et quittons le bivouac les premiers, et arrivons dans les longueurs de la rampe au lever du jour, là encore les conditions sont assez sèches mais l’escalade est plus agréable en mixte que dans les dalles du premier jour : 

 

Fred négocie ce dièdre en V : 

 

Après ce passage nous rattrapons une cordée qui a bivouaqué dans la rampe.

Dans la traversée pourrie : 

 

Puis une dernière longueur en V avant de déboucher sur la Trraversée des Dieux : 

 

Dans la Traversée des Dieux, qu’il vaut mieux parcourir à corde tendue : 

 

Fred dans le haut de l’araignée, un névé suspendu avant les dernières difficultés : 

 

Nous suivons une cordée depuis environs deux heures, mais une erreur de parcours de leur part nous permet de passer à nouveau en pôle position !

Fred à la sortie du passage qui nous a semblé le plus difficile, un dièdre en V :

 

Dans les goulottes de sortie la glace est inexistante et il faut faire attention à ne pas faire tomber de cailloux sur les cordées de derrières : 

L’ombre de l’Eiger : 

 

Fred sort des cheminées : 

 

Le dernier relais avant les 100 derniers mètres de neige/glace qui permettent  de déboucher sur l’arête sommitale : 

 

Sommet de l’Eiger, il est 16h, c’est parti pour la descente : 

 

Les belles lumières du coucher de soleil lors de la descente :

  

3 heures de descente sont nécessaires pour rejoindre la gare intermédiaire où le dernier train est déjà parti depuis un moment, c’est donc 3h de marche supplémentaire qui nous attendent pour rejoindre la voiture où nous arrivons à 22H… Une petite nuit dans la voiture puis 7h de voiture jusqu’à Nice et nous sommes même en avance pour le réveillon !

Pour le matériel dans ces conditions il faut prévoir 8 dégaines, 6 broches, et un jeux de friends de l’Alien vert au Camalot 2 

4 thoughts on “Eiger : Face Nord, Voie Heckmair – Alpinisme : Guides06

  1. Très très impressionnant, bluffant même…
    Merci pour le reportage photo détaillant le parcours si précisément : ça permet de suivre ce parcours mythique presque pas à pas, génial 🙂
    Voilà qui laisse rêveur…

  2. Ah, j’oubliais, dans la liste de matériel, prévoir un duvet…
    Finalement la plupart des cordées font au moins un bivouac, voire plus si affinités!

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com