Escalade en trad : le rocher de Bayonne – Escalade : Guides 06

Escalade en trad : le rocher de Bayonne 

Samedi 21 Mars, avec Béatrice, Hugues, Sébastien et Clément nous avons grimpé dans un nouveau secteur dédié au terrain d’aventure non loin des gorges du Blavet dans l’Esterel, le rocher de Bayonne. Verdict: on s’est régalé!

Comme aux fissures d’Annot, seul les relais sont en places, il faut donc poser ses protections: friends, coinceurs, excentrics.

Clément dans Le souffle du rat, un beau 5C:

Le secteur est idéal dans un niveau 5/6. Au total il y a une cinquantaine de voie du 4 au 6C+.

Le secteur est récent, il faut donc être vigilant au rocher qui est encore neuf.

Sébastien se lance en tête dans le dièdre de Des yeux qui pétillent, 4C:

Hugues dans le haut de cette belle longueur qui se termine en cheminée:

Hallucinoe, un magnifique 5C avec un départ qui permet de peaufiner sa technique de verrous de mains, Béatrice en action:

Pour se faire plaisir, il faut au moins deux jeux de friends complet du 0.3 au 5 BD, 2 jeux de micro friends, un bon jeu de stoppers et éventuellement un ou deux numéro 6 BD selon les itinéraires.

Le départ en cheminée du souffle du rat, atypique et très formateur:

On en profite pour sortir les grosses casseroles!

Mention spécial pour Amor Fati, magnifique dièdre en 6A+, on se croirait presque dans les fissures des US:

On a également grimpé Le tablier du forgerons et Golgotha, toutes deux très bien.

Un petite vidéo de la sortie en lien ici

Un grand merci aux ouvreurs d’avoir développé ce super secteur. 

Voici les recommandations des ouvreurs:

-Garez-vous convenablement sur le parking, car même vaste il est souvent bien rempli

-Respectez les sentiers d’accès, notamment la dernière partie en sous bois où il est fortement recommandé de rester sur la trace aménagée pour limiter au maximum les risques d’érosion.

-Garez-vous convenablement sur le parking, car même vaste il est souvent bien rempli.

-Respectez les sentiers d’accès, notamment la dernière partie en sous bois où il est fortement recommandé de rester sur la trace aménagée pour limiter au maximum les risques d’érosion.

-De même en pied de falaise, éviter à tout prix de saccager le sous bois (taille des arbres, multiplication des traces…)

-Respectez les aménagements anciens tels que murs, abris sous roche…

-Lors de la découverte du site : pas un seul déchet n’était sur place (papiers, plastiques, mégots, strappal, bouts de lacets, cannettes, PQ…). Ramassez vos déchets, ramassez ceux des autres, faites un scandale à qui le mérite.

-Eloignez-vous suffisamment pour déféquer. Enterrez vos excréments. Ramassez vos papiers.

-Respectez le calme de ce lieu, que d’autres utilisent (randonneurs, vttistes, chasseurs…).

-Ne rajoutez aucun équipement sans en parler avant avec les ouvreurs. Tout rajout de points de progression sera déséquipé.

-Attention à la qualité du rocher, qui peut-être inégale. Port du casque fortement recommandé pour l’ensemble de la cordée.

Soyez responsable de votre escalade à la fois :

-dans le choix de l’itinéraire,

-dans l’utilisation du rocher, qui est loin d’être aseptisé,

-dans la pose de vos protections,

-dans l’assurage de votre leader.

 

Il reste 2 commentaires Aller aux commentaires

  1. Murray /

    Ça donne envie. On va aller faire un petit tour 🙂

    Qui sont les ouvreurs au final ?

    Merci pour ces infos.

    Murray

  2. Stéphane /

    Bonjour Murray,

    profite bien.
    Le topo doit se trouver sur place, avec certainement le nom des ouvreurs.

    Bonne grimpe.

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com