Alpinisme, escalade, ski de randonnée, cascade de glace, randonnée pédestre – Mercantour

Escalade Mercantour

Vendredi 03 septembre 2010, avec Jean-Claude nous avons grimpé 2 très belles voies de
la Cougourde (2921m), la Paroi Jaune et la Dame du Lac.

Pour profiter du soleil nous avons préféré commencé par la Paroi Jaune.

Cette voie a été ouverte le 29 septembre 1957 par Francine Cravoisier, Michel Dufranc,
Guy Demenge et E. Isch Wall.
C’est une TD soutenue dans le 5c/6a, la paroi est très raide et mesure 130m jusqu’à l’épaule.

Jean-Claude dans la 2ème longueur.

Jean-Claude dans la 3ème longueur, une des très belle longueur de la Cougourde!

Jean-Claude arrive au 4ème relais, la 5ème longueur fait un large crochet à droite
avant de revenir à gauche pour rejoindre l’épaule.

De cette plate-forme triangulaire il est préférable de monter directement à l’épaule par
une longueur légèrement en ascedance à gauche, 5c/6a entièrement à protéger sur friends/coinceurs.

Après être descendus en 3 rappels, nous rencontrons ce bouquetin pas très farouche!

Comme il n’est qu’aux alentours de midi nous avons le temps de faire une 2ème voie.

La Dame du Lac démarre 10 mètres à gauche de la directissime à la 3, c’est une très
belle voie ouverte en juin 1990 par Chantal Denis, Pierre Montiglio et Philippe Pippolini.

La voie remonte de très belles dalles légèrement scultées, c’est une TD- de 200 mètres
soutenue dans le 5b/5c.

Toutes les longueurs offrent de la belle escalade, exposée mais pas très difficile.

Alors que nous espérions le soleil de vilaines brumes nous font grimper dans une
ambiance cotonneuse.

Jean-Claude à la fin de la Dame du Lac.

Nous sommes sortis au sommet par 150 mètres d’escalade dans la Directissime à la 3.

Les brumes n’étaient pas méchantes, dans la descente le soleil espéré revient de temps
en temps pour éclairer la face ouest de la Cougourde (2921m).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *