Giegn, dièdre Vernet – Alpinisme : Guides 06

Giegn, dièdre Vernet

Dimanche 4 octobre 2009, avec Jérôme, Vincent et Alexis nous sommes allés gravir
le dièdre Vernet au Giegn 2888m.
C’est une très belle voie en D de 250m soutenue dans le 4/4+.
Au delà de ces considérations techniques c’est surtout une joie de parcourir dans
un si bel endroit une si jolie voie du grand alpiniste qu’était Jean VERNET.

Rions un peu!

Vous le savez sans doute le 21 juillet 2009 à l’Argentière la Bessée une statue d’Edouard WHYMPER a été inaugurée.
Sur le site on peut lire : « en hommage à cet alpiniste qui en 1964 a le premier gravi la barre des Ecrins » !!!
1764? 1864? 1964? ou 2064? celui qui trouve gagne une télé couleur!

Là, vous vous demandez quel est le lien avec mon histoire!!??
WHYMPER n’a pas été désigné au hasard.
Pour choisir une figure représentative de l’alpinisme dans les Ecrins, les guides locaux ont été consultés.

Certains avaient choisi le grand alpiniste niçois Jean VERNET qui on peut le constater facilement en
ouvrant les topos des Ecrins a énormément parcouru ce massif.

La figure austère mais incontournable d’Edouard WHYMPER ayant été choisie, Jean VERNET restera
donc encore pour un moment dans l’ombre, à l’image de l’alpiniste discret qu’il était de son vivant
et c’est très bien ainsi.

Pierrot FIORUCCI a sorti son Dodge pour conduire toute une petite équipe au Col de Salèse 2031m :

Avec Pierrot c’est rarement triste :

Au lac Nègre 2354m nous nous séparons, Pierrot et son équipe vont grimper les Aiguilles de Préfouns 2835m, qui sont droit au-dessus du lac.
Tandis que comme prévu nous allons Giegn 2888m qui est le plus haut sommet sur la photo.

Toutes les voies de ce secteur nécessite une vraie marche d’approche!
2h30 depuis le Col de Salèse, 3h30 à 4h depuis le parking!

La face Sud-Ouest du Giegn.
Le dièdre VERNET est bien visible, au milieu de la photo.

Un peu d’histoire : ouverte le 28 octobre 1934 par Jean CHARIGNON, Georges et Jean VERNET,
cette voie a vue son premier parcours hivernal par 2 grandes figures de l’alpinisme local.
Jean GOUNAND et Jean-Pierre THAON le 9 janvier 1972 :

Depuis octobre 2001 cette voie est partiellement rééquipée, un jeu de friends est néanmoins essentiel!
Pour info j’ai trouvé que de nombreuses prises sonnent creux.

Comme souvent en montagne, une utilisation non-pachydermique de ces dernières
est fortement recommandée!

Jérôme à la sortie du grand dièdre :

Vincent apprécie la qualité de l’escalade :

Au sommet de la tour du Giegn, le vrai sommet est à droite.
Sur la gauche magnifique vue sur le Corno Stella 3050m et l’Argentera 3297m :

Pour rejoindre le point culminant un petit parcours d’arête facile complète bien la course,
au fond un peu au-dessus d’Alexis à gauche, le Viso 3841m :

Nous avons mis environ 3h pour la voie.

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com