Grande Aiguille de Pelens 2526m, face sud et voie du 16 août 1905 – Alpinisme : Guides 06

Grande Aiguille de Pelens 2526m, face sud et voie du 16 août 1905

Lundi 04 août 2014, avec Jean Capitant et Eric Dellacasa, nous avons fait une ascension de la Grande Aiguille de Pelens 2526m par l’itinéraire historique.

Face sud, F 550m jusqu’au Rocher des Chèvres 2456m, puis la voie historique de la première ascension du 16 août 1905 réalisée par C.L Brossé, Victor de Cessole et les Guides Hippolyte Bernart et Jean Plent, D 80m.

En complément de l’ascension du Corno Stella du 22 août 1903 c’est l’ascension la plus marquante du formidable duo Cessole, Plent.

Leurs multiples ascensions des Aiguilles de Pelens constituent sans nul doute les ascensions les plus marquantes de toute l’histoire de l’alpinisme des Alpes-Maritimes.

Réalisées à l’époque, sans autre moyen d’assurage que la force du poignet du grand Guide Jean Plent, ces ascensions laissent rêveur…bienvenue dans la 4ème dimension! 

Jean étudie le meilleur chemin pour revenir à la Brèche des Chèvres, III+ :

 

Monter et descendre de la sorte me fascine depuis longtemps :

 

C’est donc la tête pleine d’incertitudes et le cœur remplit de joie que nous lançons à l’assaut du versant sud de la Grande Aiguille de Pelens :

 

Les Aiguilles s’embrasent :

 

Une première mise en jambes hors-sentier de 550 mètres, nous amène au pied de la face sud :

 

 

La note technique indique de « suivre le grand vallon issu de la Grande Aiguille » (sic)! En voyant l’allure du dit couloir on a cherché une alternative.
Comme dans les Dolomites ou en Jordanie on a grimpé le plus possible sur les rives du couloir. D’abord en rive gauche par un cheminement bien marqué par les chamois. Jean et Eric au-dessus du premier passage en II :

 

Puis après une centaine de mètres de dénivelée en rive droite dans de raides pentes d’herbes.
Ensuite nous avons remonté le couloir avant de le quitter à nouveau en rive droite :

 

Jean et Eric un peu après le second passage en II :

 

Pour terminer nous avons remonté le couloir et nous en sommes sortis rive droite :

 

 

Un court parcours d’arête nous a conduit au Rocher des Chèvres, petite bosse à droite de l’arbre.
Au-dessus d’Eric la pointe bifide et crochue c’est l’Aiguille de Pracleron 2486m, à droite la Grande Aiguille :

 

 

A signaler, la voie sur scellements de Pierre Tardieu permet de franchir en aller retour l’Aiguille de Pracleron jusqu’à la Brèche du Saut. Complétée avec la voie du 31 août 1913 (Victor de Cessole et les Guides E. Liautaud et Jean Plent), relais équipés sur goujons par Grégory Marsal, cela constitue la nouvelle voie normale de la Grande Aiguille de Pelens. Ces équipements étant relativement séparés de la voie historique ils ne dénaturent que partiellement le site.

L’arête ouest de l’Aiguille de Pracleron. Malgré les apparences et le poids de la légende de la pile d’assiettes nous avons trouvé le rocher plutôt bon et qui plus est offrant de nombreuses possibilités d’assurage sur friends. 2 jeux de friends des micros au 3 sont très utiles.

 

Après deux courtes longueurs de 15 mètres, III+ et III, comme les premiers ascensionnistes on a rejoint une épaule dans la face sud de l’Aiguille de Pracleron, où nous avons laissé un piton :

De ce point, une spectaculaire descente puis une traversée III, 30 mètres, nous font complètement basculer dans une autre dimension le monde Plent-Cessole :

De la Brèche du Saut nous avons grimpé l’arête sud-ouest de la Grande Aiguille, IV, IV, IV, III, II+, 60 mètres :

Vu du dessus, Eric dans la première longueur :

 

Au sommet je savoure la joie d’avoir réalisé cet itinéraire très peu parcouru :

 

A la descente nous avons utilisé les relais sur goujons. Nécessitant au moins 70 mètres de cordes ils ne me semblent pas placés très judicieusement. Nous avons laissé un relais intermédiaire (coinceur, piton et maillon) juste au-dessus des 5 mètres les plus durs.

Au retour, Jean en train de désescalader :

 

 

Véritable course initiatique à faire et à refaire. 

4 réflexions au sujet de “Grande Aiguille de Pelens 2526m, face sud et voie du 16 août 1905 – Alpinisme : Guides 06

  1. Bonjour Florent,

    sur le site de Basile Ferran tu trouves le topo de la nouvelle voie normale, entièrement équipée sur scellements jusqu’à la Brèche du Saut, ensuite seulement les relais sur goujons.

    Sinon avec les infos que j’ai mises sur l’article tu devrais bien trouver la voie historique qui à mon avis est bien mieux.

    à + Stéphane

  2. Bonjour Stéphane,
    J’étais à la recherche de quelques infos supplémentaires concernant le topo des Aiguilles de Pelens, j’ai pourtant essayé de chercher ce dernier sur le site de Basile mais rien n’apparaît !
    Aurais- tu un lien disponible ?
    je te remercie d’avance.
    Belle saison,
    Anaïs.

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com