Grande Aiguille de Pelens par la voie historique de 1905 – Alpinisme : Guides 06

Grande Aiguille de Pelens par la voie historique de 1905

Samedi 09 mai 2015, dans le cadre de la Formation Alpinisme Guides 06, avec le Guide Thomas Arfi nous avons conduit Sophie, Marie-Nathalie, Guillaume, Jean-Pierre, Morgan et Yannick au sommet de la Grande Aiguille de Pelens 2526 mètres.

Pour la 5ème fois je me rétablis au-dessus du passage clef en 4c : 

 

La météo s’annonce bonne, sur la route du col des Champs, le versant sud des Aiguilles de Pelens s’embrase :

 

Nous accédons par le vallon du Clôt de l’Aï 2243 mètres qui offre une magnifique vue sur les faces nord des Aiguilles de Pelens :

 

La neige encore présente transforme la première partie en course de neige :

 

 

Au Rocher des Chèvres 2456 mètres on sort le matériel. 2 jeux de friends par cordée, étonnant pour une voie oscillant entre le 3c et le 4c!
Et c’est parti :

 

Désescalade facile pour rejoindre la Brèche des Chèvres :

 

Cette année encore la 4ème dimension s’annonce passionnante!
La première longueur 3c met tout de suite dans le gaz :

  

Nous effectuons de courtes longueurs :

 

L’usage des friends permettant de bien s’assurer, cette course n’est plus terrorisante comme autrefois :

 

De l’épaule en face sud de l’Aiguille de Pracleron 2486 mètres, la toujours aussi étonnante désescalade en 2, avec un modeste pas de 3, laisse d’impérissables souvenirs :

 

Une fois la Brèche du Saut atteinte, l’ascension proprement dite de la Grande Aiguille commence :

 

Encore une fois l’ascension du 16 août 1905, par le Chevalier Victor de Cessole, son Guide Jean Plent, le second Guide Hippolyte Bernart et Brossé me laisse perplexe.
En effet en France les pitons sont arrivés dans les 30. Seulement dans les années 30! Une implacable conclusion s’impose…il leur a donc fallu monter par là sans s’assurer. Quant au retour sur ce rocher désespérément sans becquet, comment ne pas rester pantois :

 

Le Chevalier Victor de Cessole et son Guide Jean Plent dans le remake en version gore-tex :

 

Les vrais au même endroit. C’est là qu’on voit que la doublure du Chevalier est bien meilleure !
Comme je vous le disais précédemment ici les becquets c’est compliqué. D’ailleurs les premiers ascensionnistes ne s’y trompaient pas, ils visaient large…

 

Revenons à notre équipe qui se trouve quelques rétablissements plus loin.
Sophie et Guillaume au pied du dernier obstacle, un fameux réta en 1 Bleau :

 

Du sommet, je donne des consignes concernant l’assurage en mouvement, une science qui ne fonctionne qu’appliquée à la lettre :

 

Depuis combien d’années il n’y a pas eu 8 alpinistes au sommet de la Grande Aiguille de Pelens?

 

Après une bonne pause.
La spectaculaire descente par la voie normale, ouverte le 31 août 1913, commence : 

 

 

De retour à l’épaule de la face sud de l’Aiguille de Pracleron :

 

 

 

Puis au Rocher des Chèvres, la délivrance :

 

Encore une journée géniale partagée à Pelens.

 

3 thoughts on “Grande Aiguille de Pelens par la voie historique de 1905 – Alpinisme : Guides 06

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com