Grépon Mer de Glace

Dimanche 1er juillet 2018, avec Pierre-Louis nous avons grimpé le Grépon par le versant Mer de Glace, D, 850 mètres.
Un itinéraire mythique qui en 1911 a marqué l’histoire de l’alpinisme, notamment avec sa dernière longueur la fameuse fissure Knubel, premier 5+ du massif.

Le Guide et alpiniste de haut niveau Damien Tomasi au milieu de la muraille Est du Grépon. Au-dessus le Pic de Roc 3409 mètres :

Le tracé de l’itinéraire dit de Grépon Mer de Glace :

La veille nous sommes montés au refuge de l’Envers des Aiguilles 2523m.
A l’arrivée du petit train du Montenvers la météo superbe nous permet de profiter de la vue sur la face ouest des Drus 3754 mètres :

Nous partons en direction de la Mer de Glace. Au fond la face nord des Grandes Jorasses 4208m et à droite le doigt pointu de l’Aiguille de la République 3305m dominé à sa droite par les Grands Charmoz 3445m :

Dans les échelles qui mènent au refuge de l’Envers des Aiguilles on ne peut que constater la souffrance extrême du glacier de la Mer de Glace :

Dans notre dos le versant Charpoua des Drus 3754m, de la Verte 4122m et de la chaîne des ecclésiastiques : Cardinal 3647m, Evêque 3469m , Nonne 3340m et Moine 3412m :

Plus loin, sur le sentier un peu avant le refuge de l’Envers des Aiguilles, la Mer de Glace a encore un peu d’allure avec ses Bandes de Forbes encore visibles.
A gauche la Dent du Géant 4013m et à droite la Dent du Requin 3422m :

Après une agréable soirée au refuge de l’Envers des Aiguilles nous avons droit à une jolie lumière couchante sur le versant Charpoua de l’Aiguille du Moine :

Lever très matinal, une fois franchie la rimaye raide mais passant encore bien, c’est parti!

Pierre-Louis dans les dalles après la séparation avec la voie normale de la République :

Vers 06h30 la paroi s’embrase, une belle journée en perspective :

Dans notre dos Grandes Jorasses, arêtes de Rochefort et Dent du Géant :

Nous suivons le Guide Damien Tomasi qui s’approche du rappel vers la mi-hauteur de l’itinéraire :

Pierre-Louis juste avant le rappel :

La seconde partie est plus raide et offre la plus belle escalade :

Sous nos pieds la Tour Rouge 2899m s’éloigne :

Les longueurs se succèdent :

On approche de la Niche des Amis, emplacement de bivouac rêvé mais à même pas 09h du matin ce n’est pas de circonstance!

Damien dans la glissante fissure directement au-dessus de la Niche des Amis :

De plus en plus raide l’escalade devient également de plus en plus belle.
Sous nous une cordée fait une pause à la Niche des Amis :

Au-dessus ça grimpe encore…:

Superbe vue sur le versant Charpoua des Drus 3754m et de la Verte 4122m, ainsi que sur le Bassin de Talèfre dominé par les Droites 4000m, les Courtes 3856m, le Triolet 3870m et à droite l’Aiguille de Talèfre 3730m :

Evidemment vu d’ici le Pic de Roc laisse songeur…au sommet il y a tout juste de la place pour une personne.
Allez du nerf les gars c’est là-haut le sommet du Grépon et vous n’y êtes pas encore!

Pierre-Louis aux prises avec la petite fissure qui ouvre le bal de la dernière muraille :

Ensuite une confortable vire à bicyclette permet de se relâcher un peu :

Dans notre dos la vue est délirante.
Au loin Aiguille de Leschaux 3759m, Petites Jorasses 3650m, Grandes Jorasses 4208m, arêtes de Rochefort et Dent du Géant 4013m :

On dépasse l’Aiguille de Roc, c’est donc que nous touchons bientôt au but :

Quelques mètres sous le sommet du Grépon, Pierre-Louis dans la passage clef de la fissure Knubel :

Sommet!
Je vous le dis droit dans les yeux, bravo les gars :

C’est toujours une joie d’arriver au sommet Grépon, symbole même de l’inaccessible transformé en possible :

Depuis le sommet du Grépon, la descente sur le glacier des Nantillons demande aux alpinistes de maîtriser diverses compétences…rappels, désescalades, crevasses, raides pentes de neige, séracs tout y passe :

Chamonix nous voilà…enfin presque, mais ce n’est pas grave avec l’esprit rempli de souvenirs nous avons le temps!

 

 

1 thought on “Grépon Mer de Glace

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com