La Triple Crown du Yosemite

Pour la seconde partie de notre séjour escalade au Yosemite, l’objectif est de grimper les trois faces mythiques du Yosemite : Face nord du Half Dome, le Mont Watkins et El Capitan. Cette trilogie se nomme la Triple Crown. l’enchainement a été réalisé en 21h15 par la redoutable cordée Honnold/Caldwell, avant qu’Honnold marque encore un peu plus l’histoire de la grimpe au Yosemite en réalisant l’enchainement en solo ! Verdict : 18h… Ahurissant…

Dans le haut d’El Capitan :

Escalade à El Capitan

Regular en Face Nord du Half Dome

Après avoir grimpé la face sud du Half Dome, nous prenons un jour de repos à Little Yosemite Valley pour récupérer.

L’objectif du lendemain est de grimper la Regular en Face Nord du Half Dome. Voie mythique de la vallée, on se demande bien comment ça peut être mieux que la Face Sud qui elle n’est pas du tout connu. Et finalement, nous avons tous été déçu par cette voie, avec pas mal de passage d’artif en A0, un rocher usé et des longueurs souvent blocs.

Journée de repos au parfait Little Yosemite Valley :

La face nord du Half Dome, la Regular se déroule sur la gauche :

Comme pour la Face Sud, Fred et Enzo font cordée ensemble, nous sommes derrière avec Thomas.

Enzo dans la première longueur :

Dans le début de la voie :

La première partie de la voie est assez roulante. Les 8 premières longueurs ne dépassent pas le 5.10c. Sauf pour Enzo qui se lance dans des variantes herbeuses en 5.12c :

Avec Thomas nous restons gentiment dans la ligne originale :

L10 et L11 sont deux longueurs d’A0 assez longues avec des pendules où il faut bien gérer le tirage.

En juillet 2015, un éboulement a fait disparaitre la 11ème longueur originale, qui se déroulait dans un système de vires et dièdres. Désormais on se retrouve devant une dalle parfaitement lisse où l’A0 est la seule solution :

R11 se fait au pied d’une magnifique cheminée, la plus belle longueur de la voie. Par contre on se demande vraiment à quel moment cette longueur va s’écrouler, sachant que la base de la cheminée est le haut de l’éboulement de 2015…

Dans le haut les longueurs sont plus sympas, comme ici dans un jolie 5.9 :

Les deux longueurs “Zig Zigs”, jolie en 5.10+ avec deux passages blocs en 5.12 :

Après 10h et 23 longueurs, nous revoilà au sommet du Half Dome avec toujours un beau coucher de soleil :

Nous avons trouvé que la Regular était finalement la voie la moins sympa que nous ayons grimpé au Yosemite.

Face Sud du Mt Watkins

Après avoir grimpé le Half Dome, le plan initial été de grimper Free Rider sur El Capitan. Mais la météo nous contraint à changer nos plans. Nous avons deux jours de beau temps avant deux jours de pluie. Nous décidons de rendre visite à la face sud du Watkins.

Après avoir refait les courses et les sacs, nous partons pour un bivouac au pied de la face sud du Watkins :

Des trois grandes faces du Yosemite, c’est la plus sauvage. L’approche se fait dans un foret assez dense sans véritable sentier. Après deux heures de marche, nous arrivons au pied de la face.

Des cordes statiques en place permettent de remonter rapidement le socle de 200 mètres pour arriver à notre emplacement de bivouac 4 étoiles :

On est au pied des 650 mètres de la face sud, seul au monde, l’ambiance est superbe. La voie se déroule en plein centre de la face, un grand dièdre que l’on devine sur la gauche de la photo :

Après 120 mètres facile et deux rappels en traversée, nous rejoignons le grand dièdre.

On remonte le dièdre sur 4 longueurs autour du 5.10+ (autour du 6B). Le rocher est particulièrement glissant dans ces longueurs :

La belle ligne de fuite du grand dièdre :

A la fin du grand dièdre, nous traversons en ascendance à gauche. On commence à avoir du gaz sous les pieds, l’escalade est sympa sans être exceptionnelle, mais l’ambiance est vraiment sympa :

Par contre les deux dernières longueurs valent vraiment le détour. La première est une cheminée/offwidth en 5.10d plein gaz. Et la seconde et un splitter parfait (une fissure qui raye un mur lisse) de 40 mètres en 5.10c. Exceptionnel !

Le splitter vue du haut :

Comme pour la face sud et nord du Half Dome, au bout de 10h et 20 longueurs, nous sortons de la voie. Par contre il nous faudra encore 4 heures de marche pour rejoindre le camping… une longue journée !

Après notre aventure au Watkins, les deux jours de pluie sont confirmés. Nous en profitons pour sortir du parc et se reposer dans les bains chauds pas loin de Bishop :

Mais toutes les bonnes choses ont une fin ! Nous avons notre Triple Crown à finir.

Free Rider sur El Capitan

Après deux jours de repos bien mérité, nous refaisons les sacs et partons pour Free Rider sur El Capitan :

Pour éviter la chaleur, nous commençons à grimper vers 15h le premier jour. Le Freeblast est au menu. 8 longueurs pour rejoindre notre premier bivouac sur Mammoth Terraces.

C’ets parti :

Nous arrivons au bivouac vers 19h. Nous sommes seul et c’est une bonne nouvelle :

Le lendemain nous repartons pour une longue journée.

Après un petit rappel, nous rejoignons Heart Ledge. Nous grimpons les premières cheminées dont le mythique Hollow Flake. Malheureusement en hissant nos sacs, nous perdons notre “shit bag”, au grand désespoir des américains que nous étions en train de doubler… Déjà que les français n’ont pas bonne presse aux US !

Thomas dans un 5.10c :

Fred nous prend en photo, lorsque nous sommes en train de remonter les systèmes de fissures  sous le le Monster Offwidth :

Puis nous voilà au pied de Monster Offwidth, LA longueur mythique. Côté 5.11a, soit 6C offwidth, c’est un peu la longueur terrifiante de la voie. Il y a un bon nombre de récits sur internet sur des personnes ayant vécu un calvaire dans cette longueur.

Sans trop réfléchir je prends mes friends et c’est parti pour le combat dans cette longueur qui me fait rêver depuis longtemps. :

Même si c’est laborieux, ça monte petit à petit. On peut remonter le camalot 6 quasiment tout du long et les quelques reglettes sur les bord de la fissure sont les bienvenues :

Après 40 mètres de ramping, c’est au tour de Thomas de grimper cette longueur mythique :

La longueur suivante permet de déboucher sur El Cap Spire, un bivouac 4 étoiles :

Mais la place est déjà prise et nous avons encore un peu de temps. Nous décidons de poursuivre jusqu’à The Bloc .

Enzo dans le Téflon Corner :

Avec le Portaledge et un hamac, tout le monde aura bien dormi sur la vire en pente de The Bloc :

Le lendemain, on se réveil sous la bruine. La météo annonçait grand beau mais il n’en ai rien. On reprend la météo grâce à nos smartphone qui captent internet et c’est finalement deux jours couverts et pluvieux qui nous attendent…

On décide donc de continuer sous un léger crachin qui rend les fissures bien glissante…

Au pied de l’Enduro Corner :

On oublie vite la possibilité d’enchainer cette belle longueur et finissons en artif avec une visibilité à 50 mètres, ambiance un peu glauque :

 

Après l’Enduro Corner, deux longueurs magnifiques nous emmène au pied du dernier offwidth en 5.10d. Avec les séquelles du Monster Offwidth de la veille sur les malléoles ça n’a pas été une partie de plaisir mais plutôt une résistance à la douleur. Mais au final encore une très belle longueur.

Ensuite deux longueurs nous conduisent au sommet, sous le soleil qui est revenu pour la fin de journée :

La dernière longueur avant de sortir au sommet :

Au sommet un bivouac sous un bloc nous permet de passer une bonne nuit à l’abri de la pluie :

Headwall de Salathe pour finir en beauté

Le lendemain, la matinée est belle. Enzo est motivé pour redescendre dans Salathé pour essayer LA fissure du mur : 60 mètres de fissure à doigts dans un mur légèrement déversant avec 900 mètres sous les pieds. Assurément l’une des plus belles longueurs que j’ai vu. Je suis désigné pour redescendre en rappel l’assurer… Pas évident de se pendre avec 1000 mètre sous les pieds de bon matin après une bonne nuit au sommet.

En descendant nous croisons une cordée d’espagnol que nous avons doublé lors du second jour, grosse ambiance au programme :

Mais rapidement l’humidité et le brouillard refont leur apparition.

Ca n’empêche pas Enzo d’enchainer cette longueur de folie, Bravo !

Pour finir le séjour nous rendons visite à un secteur de Tuolomne Meadows :

Puis au mythique Separate Reality :

Au total 150 longueurs en 20 jours sur place, un séjour rentable !! Et quelques jours de repos nécessaire pour se remettre de ce beau voyage…

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com