Grandes voies d’escalade sur les falaises des Alpes Maritimes – Informations – Programme des activités : Guides 06

Grandes voies d’escalade sur les falaises des Alpes Maritimes

Pour commencer le séjour, nous prendrons le chemin d’un village provençal typique : Saint-Jeannet.
A quelques encablures de la Méditerranée, le Baou de Saint-Jeannet est le terrain de jeu idéal pour faire
ses premiers pas en grandes voies.

Depuis la première ascension, la Malet en 1943, cela fait plus de soixante ans que des générations de
grimpeurs sont passées sur le calcaire du Baou.
De Michel DUFRANC à Patrick BERHAULT en passant par Jean GOUNAND et même René DESMAISON, bien des grandes
figures de l’alpinisme ont fait leurs armes ou se sont entraînées dans la « Super Malet », la « Directissime » ou la « Mafia ».

Des itinéraires historiques aux voies entièrement équipées en passant par le terrain d’aventure, la Grande Face du Baou est un véritable
concentré d’escalade en tous genres.
Puis le lendemain nous remonterons la vallée de l’Estéron.
Après quelques dizaines de kilomètres à s’enfoncer dans les terres sauvages du moyen pays nous arriverons au petit village d’Aiglun.

Le cadre grandiose, la tranquillité du lieu offrent un contraste saisissant avec la Côte d’Azur.
La paroi d’Aiglun, de son vrai nom le « Giet », est vraiment impressionnante, ici, on prend de la hauteur, l’ambiance est quasi « verdonesque » !
Par contre les prises souvent meilleures que dans les mythiques gorges du Verdon vous permettront
de constater qu’il y en a pour tout le monde.

En effet, les voies de « l’Eperon des quatre vents », du « Chevreuil du Calendal » ou du « Déjà vu » sont d’un niveau accessible, avec un niveau moyen en 5c/6a.
Pour les plus aguerris « la Cerise sur le gâteau » ou « Dissipation » sont de véritables monuments de la verticalité.
Avec Aiglun, le calcaire du Sud vous laissera un arrière goût de reviens-y…

Que vous étancherez peut être en découvrant le Verdon lors de prochaines aventures verticales!

Le guide de haute-montagne encadre jusqu’à 3 personnes au maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de rando

Niveau escalade : Niveau de grimpeNiveau de grimpe, Niveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpe ou Niveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpe

photos : la paroi d’Aiglun et une cordée dans “Dissipation”

photos : escalade dans la Mafia et le Baou de Saint-Jeannet.

retour page escalade

Grandes voies en terrain d’aventure dans les Alpes Maritimes – Informations – Programme des activités : Guides 06

Grandes voies en terrain d’aventure dans les Alpes Maritimes

2 voies sauvages : 3 jours entre Annot et Aiglun.

Beaussebérard : pour accéder au pied de la montagne de Beaussebérard il faut rejoindre le village d’Aurent.
Ce dernier n’étant accessible qu’à pied !!
Ce lieu a vraiment des airs de Ladakh ! Pendant plusieurs décennies le village a été déserté mais depuis une dizaine
d’années il est habité pendant les périodes scolaires et chaque année une maison revoit le jour.

Un bivouac dans le village fait partie intégrante de la course.
La paroi domine le village, elle mesure 320 mètres de haut et plus d’un kilomètre de large.
Il n’y a qu’une voie : « On s’excuse ! », si elle n’est parcourue qu’occasionnellement, c’est sans doute en partie à cause du rocher qui
comme on dit poliment : « demande de l’attention » ; mais aussi très certainement à cause du manque de curiosité de la plupart des grimpeurs !

Certes le rocher n’est pas parfait et les erreurs d’itinéraire peuvent coûter cher mais la paroi très raide, rappelle le style
dolomitique et les prises franches donnent une escalade agréable.
Soutenue dans le 5c/6a la voie présente deux courts passages en 6b, pour le leader une bonne maîtrise
de la pose des coinceurs/camalots est nécessaire.
Les curieux désirants vivre une petite aventure verticale dans un cadre sauvage ne seront pas déçus et
qui plus est seront bien préparés à « Parfums d’Espagne ».

Intermède : afin d’encaisser la première journée, ce programme prévoit une journée de break à Annot.
Ça y est vous vous dites qu’est ce que c’est que ce programme, les voies de 10 mètres ou les fameux blocs d’Annot c’est complètement hors sujet !
Et bien vous avez parfaitement raison ! Mais à Annot il existe aussi un secteur de fissures en grès qui nécessite
3 jeux de camalots et du strappal pour se protéger les mains !!
Pour du terrain d’aventure, c’est garanti c’est du terrain d’aventure !

Fume Blanche : plus connue sous son faux nom : paroi dérobée d’Aiglun.
Peu de parois sont aussi impressionnantes que celle-ci, avec ses 250 mètres de haut pour une soixantaine
de mètres de dévers, au pied on est véritablement écrasé.
L’accès technique, nécessitant de remonter sur des cordes fixes, contribue aussi à renforcer la sensation d’engagement.
« Parfums d’Espagne » est une magnifique voie d’aventure, dans une ambiance grandiose.
Comme souvent en terrain d’aventure il y a des sections en rocher délité mais ici il y a également des longueurs sur un rocher parfait !
L’itinéraire est soutenu dans le 6b+ et le leader doit encore une fois maîtriser la pose des coinceurs/camalots.

Une belle journée de plein air en perspective qui c’est sûr conclura en beauté ce séjour intense!

Le guide de haute-montagne encadre une seule personne maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de rando ou Niveau de randoNiveau de rando

Niveau escalade : Niveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpe ou Niveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpe

photos: la paroi d’Aiglun et dans la voie Parfum d’Espagne.

retour page escalade

Grandes voies en Espagne – Informations – Programme des activités : Guides 06

Grandes voies en Espagne

La Catalogne, située au nord-est de l’Espagne concentrent un grand nombre de paroi dédiées
à la grande voie et au terrain d’aventure.
Mont-Serrat propose un rocher en conglomérat blanc avec des préhensions variées et des itinéraires audacieux
équipés sur burils, ces petits spits typiquement espagnols.

A la Roca del Arcs, l’escalade se rapproche davantage de ce que l’on connaît en France, que ce soit pour le type
de rocher et l’équipement général des voies.
A Mont-Rebey, le terrain d’aventure est roi.
Les lignes de fissures entaillent ces grandes parois et offrent des splendides itinéraires peu équipés.

La paroi d’Ager, aux dimensions plus modestes, constitue une étape de transition agréable sur un rocher particulièrement bon.

Enfin, les Riglos, curiosité géologique unique, nous permettra de conclure en beauté ce séjour.
La grimpe sur ces grosses prises en pleine paroi est tout simplement extraordinaire.
Nous vous proposons une semaine de voyage-grimpe, où même si l’Espagne n’est qu’à
quelques heures de route, le dépaysement lui est bien plus grand!

Pour l’hébergement deux solutions sont envisagées l’une en camping et bivouac et l’autre en hôtels et gîte.
Le guide de haute-montagne encadre 3 personnes maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de rando ou Niveau de randoNiveau de rando

Niveau escalade : Niveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpe ou Niveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpe

photos : escalade à Mont-Serrat sur l’aiguille élancée de Caval Bernat.

photos: vue d’ensemble des Riglos et traversée dans Zoulou Demente.

retour page escalade

Mont-Blanc – Informations – Programme des activités : Guides 06

Mont-Blanc

Le « toit de l’Europe » est certainement le sommet le plus convoité de toutes les Alpes.
Mais attention, à près de 5000m, la raréfaction de l’oxygène rend l’effort physique beaucoup plus difficile.
C’est une ascension qu’il faut aborder avec prudence et surtout une excellente condition physique.

Nous proposons 4 façons différentes de gravir le Mont Blanc.

Par la Voie Normale ou par les Trois Monts. Course en deux jours. 1 nuit au refuge des Cosmiques ou du Goûter.

Date à définir avec les participants.

C’est la façon la plus « classique » de gravir le Mont Blanc.

Le guide de haute-montagne encadre 2 personnes maximum. Au delà, un second guide est présent.

Niveau physique: Niveau de randoNiveau de rando ou Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinismeou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

photo : sur la voie normale du Mont-Blanc.

Par la Voie Normale + 1 jour.

Date à définir avec les participants.

Cette option vous permettra de mieux vous adapter à l’effort que vous devrez fournir durant la course en
dormant une nuit de plus soit au refuge de Tête Rousse, soit au refuge du Goûter.

Le guide de haute-montagne encadre 2 personnes maximum. Au delà, un second guide est présent.

Niveau physique: Niveau de randoNiveau de rando ou Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinismeou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme 

photo : sur la voie normale du Mont-Blanc, un peu en amont de l’abri Vallot.

 

Stage Mt Blanc, 5 jours

Date à définir avec les participants.

Cette option permet une plus grande flexibilité face aux conditions météorologiques et augmente les chances de réussites pour atteindre le sommet.

Programme « type »

J1 : Ecole de glace sur la Mer de Glace. Apprentissage des techniques de cramponnage et de progression.

J2 : Course d’initiation avec mise en pratique des techniques apprises la veille (Ex: Petite VerteArêtes des Cosmiques.)

J3 : Départ pour le Mont Blanc depuis les Houches (1012m) via la télécabine du Prarion puis le tramway du Mont-Blanc jusqu’au Nid d’Aigle (2372m).
Ensuite c’est par un sentier qu’on accède au refuge de Tête Rousse (3167m).
Après une pause bien méritée, l’ascension se poursuit jusqu’au refuge du Goûter (3782m) (repas et nuitée), situé juste sous l’Aiguille du Goûter (3817m).

J4 : Lever à 2 ou 3 heures du matin. Ascension du Mont Blanc (4810m) par la voie Normale via le Dôme du Goûter (4304m) et le refuge-observatoire Vallot (4362m).
Retour dans la vallée le jour même.

J5 : Si le programme a été respecté et selon vos motivations, cette journée peut être consacrée à découvrir
d’autres facettes de l’alpinisme.(Ex: école d’escaladecourse facile en rocher ou en mixte).

Cette journée peut aussi servir à décaler l’ascension du mont Blanc en cas de conditions météos défavorables.

Le guide de haute-montagne encadre 2 personnes maximum. Au delà, un second guide est présent.

Niveau physique: Niveau de randoNiveau de rando ou Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinisme ou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

 

photo : l’arête mixte pour atteindre le refuge du Goûter.

 

Traversée Miage, Bionassay, Mont Blanc, Aiguille du Midi en 4 Jours.

Date à définir avec les participants.

La plus belle façon de gravir le Mont Blanc! Une course d’arête fantastique reliant les Contamines à Chamonix en passant par le sommet du Mont Blanc.

D’abord neigeuse avec l’ascension des Dômes de Miages, la course sera ensuite rocheuse pour monter à la cime de l’Aiguille de Bionassay.
Après une nuit au refuge du Goûter, on atteint le sommet du Mont Blanc par la classique arête des Bosses.

Attention! Cette course est réservée aux alpinistes aguérris ayant déjà une certaine expérience de la Haute Montagne.

Programme « Type »

J1 : Montée au refuge de Tré la Tête (1970m) ou des Conscrits (2600m)

J2 : Ascension des Dômes de Miages (3670m) puis redescente sur le refuge Durier (3367m). Nuit au refuge Durier.

J3 : Ascension de l’Aiguille de Bionassay (4052m), du Mont Blanc (4810m) par la fin de la voie Normale puis descente vers l’Aiguille du Midi (3842m). Retour à la civilisation.

Le guide de haute-montagne encadre 2 personnes maximum. Au delà, un second guide est présent.

Niveau physique: Niveau de randoNiveau de rando ou Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme ou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

 

photo : ascension par la voie normale du Mont-Blanc du Tacul.

retour page alpinisme estival

 

Sur les grands sommets des Alpes – Informations – Programme des activités : Guides 06

Sur les grands sommets des Alpes!

Toutes ces montagnes présentent les particularités, d’être à la fois des sommets de plus de 4000 mètres
et de ne pas avoir de voie normale « facile » (c’est-à-dire F dans l’échelle de difficulté alpine).

En effet, les voies normales de tous ces sommets sont cotées AD (Assez Difficile) et
l’alpiniste s’engageant sur ces itinéraires se doit d’avoir une certaine aisance en terrain
varié (neige et escalade facile) ainsi qu’une bonne condition physique.

Dans ces courses, le guide ne peut avoir qu’une personne sur sa corde.

photo : lever du jour au Cervin.

Le Cervin 4477 mètres

Montagne mythique s’il en est, sa forme élancée fait toujours rêver.
L’arête du Lion est la voie normale italienne. Historiquement c’est une des voies les plus marquantes de l’alpinisme.

En 1865, la première du Cervin est à faire, et la rivalité entre les protagonistes est à son comble.
L’équipe du Britannique Edward WHYMPER, conduite par le chamoniard Michel CROZ, réussit la première ascension
de la montagne le 14 juillet 1865 par l’arête du Hörnli (voie normale Suisse).

Côté Italien, le 17 juillet, les Guides Jean-Baptiste BICH et Jean-Antoine CARREL réussissent, la deuxième ascension
de la montagne par l’arête du Lion, les passages les plus ardus offrent une belle et raide escalade en 4 ou 5 !

Aujourd’hui des chaînes et cordes facilitent l’ascension mais il est fascinant de penser que les premiers sont montés
et descendus quasiment sans s’assurer !
Pour gravir l’arête du Lion, il faut d’abord accéder au refuge Carrel. Cette première journée étant éprouvante, nous
vous proposons la course sur 3 jours.

Cela permet d’avoir un jour de sécurité, soit pour la météo soit pour mieux gérer le retour de course après le sommet.
Nous vous proposons cette course sur 3 jours.

photo : l’arête finale du débouché du Whymper au sommet de la Verte.

La Verte 4122 mètres

« Avant la verte on est alpiniste, à la Verte on devient montagnard ! » disait le grand Guide Gaston REBUFFAT
Et c’est pas des conneries !!…

Réplique facile et ironique face à cette citation d’un autre temps, alors qu’il est incontestable que
pour gravir la Verte il faut être un alpiniste complet !

L’arête du Moine à la réputation d’être une longue bavante digne des pires courses de l’Oisans
tandis que c’est une voie sans doute aussi belle que la célèbre arête Küffner au Mont-Maudit.
Les passages sont variés, l’ambiance extraordinaire et l’arrivée au sommet un enchantement, décuplé par tant d’heures d’efforts.

Nous vous proposons la course en trois jours (deux nuits au refuge du Couvercle).
Cette formule augmente les chances de succès, notamment en permettant une arrivée au sommet plus
tardive sans se soucier de l’heure de retour du dernier train du Montenvers !
Nous vous proposons cette course sur 3 jours.

photo : la Dent Blanche vue depuis son versant Nord-Ouest et descente par l’arête Sud.

La Dent Blanche 4357 mètres

Ce prestigieux sommet au cœur du Valais s’aborde par le Val d’Hérens.
Parking à Ferpècle vers 1800m puis on passe au hameau de Bricola (2415m) pour atteindre le refuge de la Dent Blanche à 3507m.
Les 850 mètres qui séparent le refuge du sommet sont du pur terrain montagne où on ne court ni à la montée ni à la descente !

Cette lenteur permettra sans doute de profiter de la vue extraordinaire sur l’austère face W du Cervin et la face Nord de la Dent d’Hérens mais aussi très certainement d’une seconde nuit au refuge !
Nous vous proposons cette course sur 3 jours.

Le Weisshorn 4506 mètres

Tout comme le Cervin le Weisshorn est un sommet prestigieux du Valais, mais dans l’imaginaire collectif il est nettement moins connu alors que pour de nombreux connaisseurs c’est une des plus belles montagnes des Alpes.
Des trois arêtes qui composent la pyramide impeccable qu’est le Weisshorn, l’arête Est est considérée comme la voie normale.

Dans la vallée avant Zermatt, il faut partir du village de Randa (1407m) pour rejoindre la Weisshornhutte (2932m). Cette course magnifique nécessitant quelques paires d’heures, au retour il ne nous semble pas superflu de redormir au refuge. De surcroit, étant moins contraints par l’horaire cette solution donne toujours plus de chance de réussite.
Nous vous proposons cette course sur 3 jours.

photo : la chaîne des Monts-Roses.

Monts-Roses
Liskham
4527 mètres et Dufoursptiz 4634 mètres (point culminant des Monts-Roses)

Les Monts-Roses forment une chaîne de 4 sommets, du nord au sud : le Nordend 4609m est le moins parcouru, ensuite vient le point culminant la pointe Dufour 4634m, très classique depuis Zermatt.

Les 2 sommets les plus au Sud sont le Zumstein 4563m et le Signalkuppe où se situe le refuge Magherita qui à 4554m est le plus haut d’Europe. Assez proches l’un de l’autre et techniquement faciles, ils sont très classiques depuis l’Italie via Alagna.

J1 : préparation de courses puis montée à Gnifetti 3611m ou Citta de Mantova 3440m.

J2 : Liskham Est 4527m par l’arête Sud ou l’arête Est à définir en fonction des conditions. L’arête Est du Liskham Est est une arête de neige parfaite qui ravit les amateurs de courses classiques et bien souvent terrorise les autres ! Nuit au refuge Magherita, ou deuxième nuit à Gnifetti 3611m, à décider en fonction de l’acclimatation.

J3 : nous gravirons le Zumstein 4563m, ensuite nous descendrons au col du Grenzsattel 4452m avant de remonter entre terre et ciel au point culminant des Monts-Roses : le Dufourspitze 4634m. En fonction de l’acclimatation, nuit à Margherita ou à Gnifetti.

J4 : descente et retour.

Le guide de haute-montagne encadre une seule personne maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme ou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

retour page alpinisme estival

Traversée de Rochefort et arête Kuffner – Informations – Programme des activités : Guides 06

Traversée de Rochefort et arête Kuffner

La traversée des arêtes de Rochefort et l’arête Kuffner au Mont-Maudit constituent
de véritables courses d’alpinisme classique au sens noble du terme.

Ce sont des itinéraires de haute-montagne flirtant ou dépassant largement les 4000m d’altitude.
Le terrain y est neigeux et mixte.

L’accès et la marche d’approche restent limités grâce aux remontées mécaniques
qui desservent le massif du Mont-Blanc.
Votre expérience alpine doit être solide, notamment votre cramponnage qui doit être sûr.

Le parcours de ces itinéraires procurent de nombreuses satisfactions.
La vue depuis les arêtes sur le Val d’Aoste et sur le versant sud du Mont-Blanc est splendide.
Le cheminement, qui tantôt contourne des gendarmes rocheux ou qui suit de larges corniches neigeuses, impressionne.
Enfin, la sensation d’être en haute-montagne accentue davantage ces moments rares.

Nous proposons de gravir ces deux itinéraires en 4 jours.

Le guide de haute-montagne encadre 2 personnes maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme ou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

 

photos : cordée sur la traversée de Rochefort et vue d’ensemble sur l’arête Kuffner.

retour page alpinisme estival

Argentera et Viso par les arêtes Sud et Est – Informations – Programme des activités : Guides 06

Argentera et Viso par les arêtes Sud et Est

L’Argentera et le Viso offrent aussi des itinéraires plus difficiles que les voies normales.
Ce sont des voies d’alpinisme destinés aux randonneurs ayant une petite expérience de l’escalade.

Il s’agit de l’arête Sud de l’Argentera, au rocher solide et coloré ainsi que de l’arête Est du Viso longue et massive.
L’arête Sud, pas trop longue, constitue une bonne mise en jambes.

Quant à l’arête Est, de niveau AD- et d’une dénivelée de 900m, son ascension constitue une occasion
µparticulièrement intéressante de bivouaquer en montagne.
Nous vous proposons de gravir ces deux sommets en 5 jours.

Le guide de haute-montagne encadre 4 personnes au maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinismeou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

photos : bivouac sur l’arête Est du Viso et l’Argentera versant Ouest.

retour page alpinisme estival

Argentera et Viso par les voies normales – Informations – Programme des activités : Guides 06

Argentera et Viso par les voies normales

Parmi les hauts sommets mythiques des Alpes du Sud, deux retiennent particulièrement notre attention.
Il s’agit de l’Argentera, 3297m, point culminant du massif du même nom et du Viso, montagne massive bien visible dominant la plaine du Pô de ses 3841m.

Pour gravir ces sommets nous empruntons les voies normales.
Elles sont accessibles aux randonneurs qui souhaitent quand même crapahuter un peu, c’est à dire grimper des rochers inclinés et bien pourvus en prises.

Une montée en refuge précède l’ascension de ces montagnes. Il s’agit des refuges Remondino et Quintino Sella.
Ils sont typiques de l’hébergement italien, chaleureux et conviviaux.

Nous proposons de gravir ces deux sommets en 5 jours.

Le guide de haute-montagne encadre 4 personnes au maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinisme ou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

photos : voie normale de l’Argentera et sommet du Viso.

retour page alpinisme estival

Alpinisme dans le Mercantour et l’Argentera – Informations – Programme des activités : Guides 06

Alpinisme dans le Mercantour et l’Argentera

Nous proposons un stage d’alpinisme et d’escalade pour gravir les grandes voies
des plus célèbres sommets du Mercantour.

Le détail du programme est flexible, nous adaptons le niveau et le type de course
en fonction des conditions météo et de vos attentes.

Grimper au Corno Stella, au Ponset ou à la Nasta est un passage incontournable pour découvrir l’alpinisme dans les Alpes du Sud. Dans le Boréon, la Cougourde occupe une place majeure de l’escalade locale, notamment avec l’éperon Demenge.

Le guide de haute-montagne encadre 3 personnes maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de randoNiveau de rando ou Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau escalade : Niveau de grimpeNiveau de grimpe ou Niveau de grimpeNiveau de grimpeNiveau de grimpe

 

photos : Corno Stella versant Sud et escalade au spigolo supérieur.

photos : La Cougourde et escalade à la Paroi Jaune.

retour page alpinisme estival

Trekking peak au Népal – Informations – Programme des activités : Guides 06

Trekking peak au Népal

Vallée du Khumbu et Island Peak 6189m

Marcher dans le pays Sherpa au pied des plus hautes montagnes du monde
Everest 8850m, Lhotse 8516m, Makalu 8463m, Cho Oyu 8201m constitue un objectif de choix pour
des randonneurs /alpinistes européens.

Nous avons déjà eu la chance de parcourir cette région
et nous organisons ce voyage selon le mode suivant
:

  • J1/J2 : vol France / Népal (départ de Nice ou de Paris au choix)
  • J3 : vol Kathmandou / Lukla, début du trek avec une courte marche
  • J4 / J13 : Trekking avec ascension du Gokyo Ri 5357m, Cho la Pass 5668m et du Kala Patar 5550m
  • J14 / J16 : ascension de l’Island Peak 6189m
  • J17 / J20 : trek retour pour revenir à Lukla
  • J21/ J22 : vol Lukla / Kathmandou, tourisme à Kathmandou
  • J23 / J24 : vol Népal / France

La douzaine de jours de trek permet de bien s’acclimater avant de tenter l’ascension de l’Island Peak.

L’hébergement à Kathmandou se fait en hôtel.

Pendant le trek, nous utiliserons au maximum les lodges.

Pour l’ascension de l’Island Peak, nous dormons sous tente.

Date : départ début octobre, jour à définir.
En été c’est la mousson et à partir de novembre il fait froid.
Nous connaissons la région.

photos: vue sur Everest et Makalu.

retour à la page voyages

Jordanie – Informations – Programme des activités : Guides 06

Jordanie

Des montagnes de grès au milieu du désert, grimper dans le Wadi Rum c’est un peu
changer de planète !

La vidéo du séjour de l’automne 2009 et celui de 2011.

photo : depuis le Djebel Rum, vue sur le village de Rum.


Le programme se décline comme suit :

  • Trajet aller/retour, avion et voiture, 2 jours.
  • Grimpe 6 jours.
  • Visite de Pétra 1 jour, soit la veille du retour, soit au milieu de
    la grimpe pour faire un break.

Renseignements divers :

  • Hébergement sous tente sur de gros matelas.
    Prévoir un bon duvet car en février même dans le désert les nuits sont fraiches.
    La journée la température pour grimper est idéale.
  • Passeport valide encore 6 mois après la fin du voyage.
  • Voyage pour 3 ou 4 personnes.
  • Niveau minimum 5c/6a en second

Portfolio :

La particularité de ce site pour le moins dépaysant c’est qu’on évolue sur un grès très
adhérent qui facilite l’escalade, c’est souvent bien moins dur qu’il n’y parait !

photos : escalade dans le dièdre de Inferno, 6a et sur le pilier de la Sagesse, 5b.

retour à la page voyages

La vallée des Merveilles en 2 jours – Programme des activités : Guides 06

La vallée des Merveilles en 2 jours

La Vallée des Merveilles c’est un site fabuleux au pied du Mont Bégo 2872m, on y trouve des gravures
qui datent de l’âge du bronze.
En hiver la plupart des gravures sont sous la neige mais comme il y en a 40 000 il y en a
toujours certaines qui sont visibles.

J1 : rendez-vous 8h au lac des Mesches 1400m, (possibilité de dormir en hôtel à Casterino à 5 minutes en voiture).
Pour atteindre le refuge des Merveilles 2111m, nous agrémentons la journée de nombreuses pauses, pique-nique, observation des
nombreux chamois et commentaires d’un spécialiste nous initiant à l’archéologie, la géologie, l’histoire locale et la vie pastorale.

J2 : Le refuge sera spécialement gardé et chauffé au poêle, par contre nuit en dortoir et pas de douches.
La fatigue du premier jour aidant, en général c’est après une nuit réparatrice que nous composons une
visite des gravures à la demande.

Le guide de haute-montagne encadre jusqu’à 8 personnes au maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de rando

photos: randonnées autour de l’Authion, ruines de Camp d’Argent.

retour page raquette à neige

Initiation et perfectionnement à la cascade de glace – Informations – Programme des activités : Guides 06

Initiation et perfectionnement à la cascade de glace

Parfaits pour l’apprentissage de la cascade de glace, le verrou de Roya se situe dans la vallée de la Tinée, à 1 heure de marche du petit village de Roya.
Au départ de Saint-Dalmas de Selvage, les cascades de Gialorgues offrent aussi de bonnes conditions régulières de gel. On peut grimper des voies faciles dédiées à l’initiation comme des voies bien plus techniques et physiques. A Gialorgues, nous avons équipé un secteur de dry-tooling.

Le matériel technique est fourni mais pour passer une bonne journée il vous faut des vêtements chauds, gants, bonnet, lunettes et un casse-croûte.

Niveau physique: Niveau de rando

Niveau alpinisme: Niveau d'alpinismeà Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinismeNiveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

Les tarifs sont en fonction du nombre de personnes, le matériel est fourni:

photos : sites de Roya et de Gialorgues.

retour page cascade de glace

Initiation au ski de randonnée – Informations – Programme des activités : Guides 06

Initiation au ski de randonnée

Pour découvrir l’activité un niveau de ski correct est nécessaire.
A la montée nous prévoyons des sorties de 800 mètres de dénivelé.
La destination reste à définir en fonction des conditions, mais quelle que soit la vallée les objectifs ne manquent pas.

Le guide de haute-montagne encadre jusqu’à 6 personnes au maximum.
Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de rando ou Niveau de randoNiveau de rando

Niveau ski : Niveau de skiNiveau de ski ou Niveau de skiNiveau de skiNiveau de ski

Les tarifs sont en fonction du nombre de personnes.
Nous fournissons le kit Arva/pelle/sonde :

exemple de sortie, à Castérino, à la Madone des Fenestres, à Estenc

 

photos : descente depuis la brèche Puiseux et montée à la brèche du Râteau

retour page ski de randonnée

 

Initiation à l’alpinisme hivernal – Informations – Programme des activités : Guides 06

Initiation à l’alpinisme hivernal

Des sommets comme le Malinvern 2938m situé au-dessus d’Isola 2000, ou le Cayre Archas 2632m situé dans le Boréon au-dessus de Saint-Martin Vésubie offrent des parcours d’arêtes très intéressants pour découvrir l’alpinisme.

Le guide de haute-montagne encadre jusqu’à 3 personnes au maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de rando ou Niveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinisme ou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

photos : sur l’arête Ouest du Malinvern et le sommet du Gélas, point culminant des Alpes-Maritimes

retour page alpinisme hivernal

Perfectionnement à l’alpinisme hivernal – Informations – Programme des activités : Guides 06

Perfectionnement à l’alpinisme hivernal

A partir du niveau AD/D, de nombreuses possibilités de courses s’offrent aux alpinistes.
En hiver et au printemps, le massif du Mercantour propose un large éventail de
couloirs de neige et de courses mixtes.

La cime de Tavels 2795m et celle du Pélago 2768m sont deux sommets bien propices à ce type d’ascension.

Le guide de haute-montagne encadre 3 personnes au maximum. Au delà, un second guide est présent.

Condition physique : Niveau de randoNiveau de rando ou Niveau de randoNiveau de randoNiveau de rando

Niveau alpinisme : Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme ou Niveau d'alpinismeNiveau d'alpinismeNiveau d'alpinisme

photos : goulotte à Tavels et arête Nord Ouest au Malinvern.

retour page alpinisme hivernal

Conditions Générales de vente – Informations générales : Guides 06

Conditions Générales de vente

Sauf mention spécifique, les honoraires de guide sont de 330€ par jour à partager entre les participants.

Les journées sont comptabilisées depuis le point de rendez-vous et peuvent donc comprendre les journées de montée et de descente en refuge.

Cette prestation comprend : l’organisation, l’encadrement, la fourniture du matériel collectif (cordes, mousquetons…).
Le tarif ne comprend pas : l’hébergement et repas, la location éventuelle du matériel individuel (skis, baudrier, casque, crampons, piolet, chaussures…), les remontées mécaniques, les transports, les frais à caractère personnel.

– Les honoraires d’encadrement sont réglés au guide.
– Les frais d’hébergement, repas, remontées mécaniques, taxi … sont directement réglés au prestataire.
– L’hébergement, les repas, les remontées mécaniques… du guide sont pris en charge et partagés par les participants.
– Frais de transport : le co-voiturage est pratiqué autant que possible, les frais étant partagés entre les participants.

Annulation :

La météo, les conditions d’enneigement, le niveau des participants peuvent entraîner une modification de programme.
Le guide reste le seul juge durant la course pour modifier le programme en fonction des conditions météorologiques et de la montagne, de la forme et des acquis techniques des participants.
Aucun changement de programme n’entraînera un remboursement, une solution de remplacement sera alors proposée.

Assurances – Secours :

Les guides du bureau des guides niçois ont une assurance couvrant leur responsabilité civile professionnelle.
Nous ne saurions nous substituer à la responsabilité civile de chaque participant.
Aussi une assurance « responsabilité civile individuelle accident » couvrant la pratique des sports de montagne est fortement recommandée.
Vous pouvez la souscrire auprés des clubs affiliés à la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade ou de la Fédération des Clubs Alpins de Montagne (CAF).
En cas d’accident corporel, la responsabilité du guide sera dégagée dés l’admission du patient à l’hôpital.
Tout suite hospitalière sera du ressort des assurances personnelles de l’accidenté.

 

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com