Alpinisme dans les Ecrins: Ascension du Rateau E et W

Pendant une semaine alpinisme, avec Laurent et Celine nous sommes allés parcourir les montagnes des Ecrins. L’idée était de découvrir le vallon de la Selle, avec comme projet de gravir la belle voie normale du Râteau Est, puis de revenir à la Grave en grimpant le pilier Paquet au Râteau Ouest.

Trois belles journées d’alpinisme pour cette boucle dans les Ecrins sauvages.

Le premier jour nous avons traversé le  glacier de la Girose et le col de la Lauze pour descendre le vallon de la Selle. En hiver cette descente fait partie des musts du coin…

On profite de l’après-midi pour grimper derrière le refuge avec notre objectif du lendemain, au fond, à gauche du vallon:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le refuge de la Selle on profite des lumières du soir sur le Massif du Soreiller qui nous offrent un beau spectacle.

Après un long parcours glaciaire et passée la Brêche du Râteau, nous arrivons sur la pente sommitale. L’ambiance est géniale avec d’un côté le vallon des Etançons et de l’autre le vallon de la Selle:

Depuis le sommet du Rateau Est le grand Pic de la Meije est juste là:

Pour descendre, nous revenons sur nos pas. Nous voici dans les gradins avant de rejoindre la Brèche du Râteau:

On reprend un encordement comme il se doit sur glacier, petit glacier mais grande crevasse:

Le lendemain, nous avons grimpé l’éperon ou pilier Paquet au Rateau Ouest : une très belle façon de boucler la boucle dans un niveau abordable et varié, le tout dans une superbe ambiance.

Juste heureux d’être là! En second plan, on devine l’arête sud du Râteau Est que nous avons parcourue la veille.

Au fond, de gauche à droite, les Agneaux, Barre et Dôme des Ecrins, les Ailefroides puis le glacier de la Pilatte et les Bans.

Nous redescendrons ensuite par la voie normale du Râteau Ouest. Trois belles journées qui permettent de découvrir le vallon de la Selle et deux sommets majeurs de l’Oisans sauvage.

Laisser un commentaire