Roccia Nera 4075m (Breithorn) Grand Dièdre nord

Sur une idée d’Olivier, samedi 26 octobre 2019 nous sommes allés grimper une antécime du Breithorn : la Roccia Nera 4075m.

Nous avons parcouru le Grand Dièdre nord, M5, TD+, 420m. Une voie de glace et mixte ouverte par les immenses alpinistes italiens Marco Bernardi et Gian-Carlo Grassi le 11 mai 1980.

Superbe ambiance de face nord :

Le tracé Camptocamp du Grand Dièdre nord Bernardi-Grassi à la Roccia Nera 4075m :

Nous accédons par Zermatt et les remontées mécaniques jusqu’au Klein Matterhorn 3883m.
Nous voici donc propulsé dans l’univers de la très haute montagne, ci-dessous la vue sur le Cervin 4478m :

La chaîne des Breithorn, 5 sommets identifiés dans la liste UIAA des 82 sommets des Alpes de plus de 4000 mètres, de gauche à droite :
– Breithorn ouest ou occidental 4164m. Passe pour un des 4000 les plus faciles des Alpes
– Breithorn central : 4160m
– Breithorn est ou oriental : 4141m
– Breithornzwillinge ou Gendarme 4106m
– Roccia Nera 4075m, discrète pointe sur la ligne de crête.
Le dernier sommet visible sur cette photo étant le Liskamm ouest 4479m :

Pour accéder au refuge-bivouac Rossi e Volante, nous nous déplaçons en raquettes.
Conditions optimales pour un décor grandiose :
– Breithornzwillinge ou Gendarme 4106m
– Roccia Nera 4075m
– Pollux 4092m et Castor 4228m
– en arrière plan les Liskamm ouest ou occidental 4479m et Liskamm est ou oriental 4527m :

Dans ces immensités glaciaires les distances sont trompeuses. Pour atteindre le refuge-bivouac Rossi e Volante près du Schwarztor 3731m, col bien visible entre Roccia Nera et Pollux, il faut compter autour des 2 heures :


Superbe ambiance de haute montagne par une météo parfaite :

Un pays où les crevasses ne sont pas seulement un concept :

Quel bonheur de déambuler dans cet univers magique :

Alors ce refuge…c’est bon il est là :

Nous avons droit à un splendide coucher de soleil :

Point du jour après avoir passé le Swarztor. A gauche le Zinalrothorn 4221m et le Weisshorn 4505m, à droite de l’autre côté de la vallée le Dom des Mischabel 4545m et le Taschorn 4491m :

Dom des Mischabel 4545m, Taschorn 4491m, Alphubel 4206m, Allalinhorn 4027m, la pyramide rocheuse c’est le Rimpfischhorn 4199m et tout proche et sensiblement à la même altitude le Strahlhorn 4190m :

Nous y voilà.
Whaouh c’est raide!

Olivier trace la pente d’attaque :

Rapidement se profile une super ambiance de grimpe :

Le soleil se lève sur le Zinalrothorn et le Weisshorn on espère qu’il va réchauffer l’atmosphère :

Vient la première longueur M4+, rendu un peu délicate par la neige sans consistance :

Après L2 en M3+, Olivier au second relais. La suite est terrible, des longueurs d’anthologie en perspective :

Olivier à la sortie du dièdre suspendu :

L4 : en quittant le relais, dans une ambiance résolument verticale, on choisit l’option offerte par un joli pas de mixte pour passer d’une coulée de glace à une autre.
Faire preuve de créativité et cultiver la confiance en soi sont peut-être les maîtres mots de l’alpinisme :

Suit une terrible pente de glace dure où nous apprécions d’avoir bien affûtés nos outils!

L5 : de raides coulées de glace à n’en plus finir, l’expression, mais c’est le Changabang pour les nuls m’échappe…

La même photo vue du haut, on se régale à grimper cette paroi glacée :

La crête sommitale semble toute proche, encore une bonne longueur pour l’atteindre :

Histoire de garder les mollets chauds, encore un peu de glace vive, puis une pente de neige et la corniche sommitale :

On se fait cueillir par un petit vent d’ouest soutenu, sur ce finalement au soleil il ne fait pas bien plus chaud qu’en face nord…
Dans l’ombre on aperçoit nos traces de sortie :

On fait un petit détour au sommet, Olivier au sommet de la Roccia Nera :

Là c’est moi, mille mercis à Grivel pour son précieux soutien…particulièrement dans la glace dure!

Présente également côté sud, la glace sous-jacente nous amène à descendre prudemment la pourtant modeste voie normale de la Roccia Nera 4075m, F.
Pour une fois on est vraiment pas pressés, il fait grand beau et on redort au refuge :

Superbe coucher de soleil du Viso 3841m au Grand Combin 4314m, en passant par le Mont-Blanc 4810m :


Le matin nous avons également droit à un splendide lever de soleil :

Adieu Breithorn, Pollux, Castor et Liskamm, retour à la remontée mécanique du Klein Matterhorn :

Ici la saison de ski a commencé, on a l’air fins avec nos raquettes!

Après cette mise en bouche, en passant dans Zermatt, inévitablement on jette un coup d’œil à la face nord du Cervin… pour une prochaine fois on l’espère!


Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com