Sainte-Victoire : les arêtes des Moussaillons, du Jardin et de la Croix

Jeudi 02 novembre 2017, avec Sacha 10 ans, Laure et Régine nous avons parcouru un enchaînement très classique de la Sainte-Victoire :
– l’arête des Moussaillons 130 mètres D-, 5a maximum
– l’arête du Jardin 100 mètres AD+, 4c maximum
– l’arête sud-ouest de la Croix 100 mètres D, 5b maximum.

Magnifique escalade plutôt à prendre comme une course d’alpinisme.

Laure au début de l’arête du Jardin :

La Sainte-Victoire et le tracé de cette magnifique course d’alpinisme au cœur de la Provence :

Nous sommes partis du parking vers 08h15 :

L’approche prend une petite 1/2 heure :

Nous commençons l’escalade vers 09h.
Laure dans la 1ère longueur plutôt 5a que les 4c annoncés :

Une longueur fort jolie sur un rocher très original :

Un peu au-dessus il faut franchir un raide ressaut, fissure à protéger en 4b :

Ensuite vient un joli éperon au rocher blanc en 4b avec un petit pas de 5a :

Une dernière longueur facile au-dessus du gros pin permet de terminer l’arête des Moussaillons :

Pour rejoindre le départ de l’arête du Jardin nous avons pris la variante par la petite barre près du fil de l’éperon :

D’abord un peu d’assurage en mouvement :

Puis une jolie longueur en 4c :

Après avoir remonté une zone de marche nous commençons l’arête du Jardin, la plus facile et la moins soutenue des 3 arêtes.
Laure dans la 1ère longueur, 3b :

Rapidement vient la longueur difficile de l’arête du Jardin.
Le dièdre de gauche étant déjà occupé par une cordée, nous prenons l’option de droite, une traversée presque horizontale bien assurée par un bon piton et une fissure avec 2 pitons, 4c :

La fin de l’arête du Jardin est constituée d’une gentille arête en 3b :

Une petite pause et nous nous lançons dans l’arête sud-ouest de la Croix, la plus soutenue et la plus difficile des 3.
1ère longueur, 5b en dalle sur le fil d’un joli petit éperon bien caractéristique :

Attention au relais sur arbre indiqué dans certains topos. Pas mal d’arbres ne semblent plus très en forme…Privilégier les friends et quand il y en a les becquets…enfin de préférence les plus solides!

Seconde longueur de l’arête sud-ouest de la Croix, assez raide fissure en 4c :

La 3ème et dernière longueur nous a paru 5b malgré l’avis du topo qui annonce 4a…
Enfin c’est de la belle escalade et c’est bien le plus important :

Depuis le départ dans les Moussaillons nous avons mis 04h20.
Après une pause pique-nique méritée à la Croix, nous partons pour une autre petite aventure…la descente par le tracé vert!

Le trou du Garagaï superbe passage de randonnée alpine commun aux tracés noir et vert :

Ensuite nous quittons le tracé noir qui part plus à l’Est pour descendre par le tracé vert :

Le tracé vert n’est plus à considérer comme de la randonnée mais plutôt comme de l’alpinisme.
Quelques passages de désescalade originaux :

Et tout en bas 2 désescalades au rocher glissant autour du 3a qui nécessitent l’usage de la corde.
Ici l’écaille du départ en montant ou de fin en descendant :

Une superbe journée sur cette magnifique Sainte-Victoire :

Il ne reste qu'un commentaire Aller aux commentaires

  1. sacha benoist /

    Papa tu est génial je t’adore moi aussi j’ ai passé une super journée avec toutes les autres journées que j’ai passées avec toi en montagne.

Laisser un commentaire