Séjour aux Conscrits – Alpinisme : Guides 06

Séjour aux Conscrits

Nous avons décidé, ma petite sœur Isa, mon père et moi, de passer quelques jours au refuge des Conscrits pendant les vacances de la Toussaint.
La montée au refuge est assez longue, 5 heures, et passe par la langue du glacier de Tré la tête, qu’il faut remonter jusqu’à la chute de seracs.

Ensuite, à gauche, l’on peut prendre des échelles (que mon père n’a pas trop apprecié).
Le refuge n’est ensuite qu’à 45 minutes.

Le lendemain nous descendons sur le glacier pour gravir le mont Tondu.
Quelques crevasses, une rimaye délicate à franchir, une arête mixte et nous voici au sommet.
La vue est très belle : du Mont Blanc tout proche à la Vannoise, le Grand Paradis et l’Oisans.

Zigzag entre les crevasses, heureusement elles sont bien visibles.

Arrivée au sommet du Pain de Sucre juste avant le mont Tondu.
De gauche à droite : l’aiguille de la Bérangère, Dôme des Miages, Dôme du Goûter, le Mont Blanc, Tré la Tête, le Dôme des Glaciers et l’Aiguille des Glaciers.

Le mont Tondu vu du refuge des Conscrits.

La traversée des Dômes de Miage est notre second projet.
Le glacier de Tré la tête est très crevassé et recouvert de 10 cm de neige fraîche.
Nous décidons de faire la traversée dans le sens Bérangère – Dômes des Miages.

Arrivés au sommet de la Bérangère assez tard, le glacier d’Armancette nous paraît trop en glace.
Mon père et Isa ne sont pas très enthousiastes pour continuer.
Alors nous redescendons au refuge puis au parking à Cugnon.

La descente est longue.
Ce fut quand même un beau séjour dans une vallée glaciaire sauvage en cette période et très belle.

Sommet de la Bérangère où nous nous sommes arrêté avec vu sur les Dômes des Miages et le glacier d’Armancette, bien en glace.

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com