Séjour dans les Cinque Terre – Randonnée pédestre : Guides 06

Séjour dans les Cinque Terre

Le séjour de randonnée dans les Cinque Terre du 25 au 27 octobre 2011, encadré et organisé
par Amaury aurait du ressembler à cette belle image presque d’Epinal…

Des pluies diluviennes ont donné ça!!


Le récit d’Amaury

Jour 1

La météo annonçait des précipitations le mardi, comme cela arrive en automne.
Le moins qu’on puisse dire c’est que ce fût très arrosé !

Nous arrivons vers 10h30 à Levanto sous un déluge.

Très vite, je comprends toute tentative de randonnée sera inenvisageable.
Un petit tour « à la japonaise » dans le centre historique pour nous acheter quelques spécialités dans une foccaceria
(foccacia et autres tourtes à la ricotta et aux épinards) que nous mangeons sur place.

L’eau monte très vite jusqu’au seuil de la porte et nous regardons le gérant qui reste imperturbable et continue
de travailler sa pâte.

Une voiture passe et déclenche une petite vague qui finit par faire rentrer l’eau dans le local.
Le gérant n’a pas l’air de s’affoler.
Il dit simplement : « c’est la nature, on ne peut rien faire, je vais peut être débrancher le frigo ».

« Oui c’est mieux » lui dis-je.

La situation s’améliore ensuite dans l’après midi et nous constatons avec stupeur les dégâts
(minimes par rapport à ce que nous verrons le lendemain à Monterosso)
et l’ampleur du petit fleuve de Levanto, devenu énorme.

 

 

Jour 2

Départ pour Monterosso. Nous apprenons que le train ne peut desservir les autres villages car la voie est coupée.
Nous râlons un peu pour le retard et le manque d’explication de la SNCF locale.

Nous traversons ensuite le village sans savoir ce qui nous attend et ne tardons pas à regretter
nos propos antérieurs : voitures retournées, maisons inondées, des mètres de boue par endroits…

Le petit village est ravagé. Les gens sont dépités mais néanmoins mobilisés, quel courage !

Nous passons tout penauds et gagnons les crêtes pour rejoindre Levanto car les autres chemins, à flanc de coteau ne sont pas praticables.
Nous rejoignons bientôt un bout de route et nous constatons qu’à plusieurs endroits, celle-ci s’est écroulée.
Nous croisons plusieurs personnes qui passent à pied avec des sacs.

Les deux villages Monterosso et Vernazza en quelques sortes coupés du monde et seul l’hélicoptère peut assurer la liaison.
La suite est plus paisible et le chemin qui nous mène à Levanto est très joli.

 

 

 

Jour 3

Aucun moyen d’aller plus loin dans le parc national.
Je décide donc de partir pour le parc de Portofino.
Oui mais voilà … la voiture laissée 2 jours plus tôt sur les hauteurs de Levanto est inutilisable, tout au moins dans l’immédiat.

Les essieux et les 4 roues sont pleins de pierres et de graviers. Un gros bloc est même bloqué sur le bas de caisse.

Tout le monde y met du sien.
Nous démontons les 4 roues et nettoyons les disques pour partir 1h30 plus tard…

Nous ferons ensuite une très jolie boucle au départ de Santa Marguerita en passant par le

Monastère San Frutuoso avant de finir notre aventure en beauté à Portofino.

 

 

Merci à Guillaume, Frantz et Maxime pour leur bonne humeur.
Nous avons eu de bonnes rigolades le soir dans les restos.

Je pense qu’ils se souviendront de leur séjour aux Cinque Terre.