Tour du Ruan J1 et J2 du barrage d’Emosson au refuge Grenairon

Du 22 au 27 juillet 2017, avec Sacha, Sylvain, Agnès, Françoise, Jacqueline, Laure, Régine, Véronique, Virginie, Patrick et Robert nous avons effectué le Tour du Mont Ruan 3057 mètres.

Les deux premières étapes, du barrage d’Emosson (Suisse) – col de la Guelaz 1965 mètres, via le refuge et le lac du Vieux-Emosson 2206 mètres, les traces de dinosaures, le sommet du Cheval Blanc 2831 mètres, jusqu’au refuge Grenairon (France) 1974 mètres.

Ci-dessous le spectaculaire barrage d’Emosson :

Premier jour, samedi 22 juillet.
Top départ du parking de la Guelaz :

Chouettes on va voir des traces de dinosaures :

L’aiguille du Van 2678 mètres et au loin le barrage du Vieux Emosson :

Roue à aube sur le barrage d’Emosson :

A gauche le Pic Tenneverge 2985 mètres et à droite fermant le cirque le Mont Ruan 3057 mètres :

Début en douceur sur le barrage :

Puis marche sur la route fermée à la circulation qui monte jusqu’à la cabane du Vieux Emosson :

La cabane du Vieux Emosson 2170 mètres :

Suite à un malentendu avec la gardienne…nous voilà tous confinés dans cette petite cabane :

Deuxième jour, dimanche 23 juillet.
C’est parti pour la première véritable étape, barrage du Vieux Emosson, traces de dinosaures, col du Vieux 2572 mètres et sommet du Cheval Blanc 2831 mètres :

Barrage et lac du Vieux Emosson :

Un dernier coup d’oeil à la cabane du Vieux Emosson et au lac d »Emosson :

Après une nuit très pluvieuse, momentanément il fait beau :

A droite le sommet du Cheval Blanc :

Col du Vieux et sommet du Cheval Blanc se rapprochent :

Pas flagrantes au premier abord, on finit par comprendre que les empreintes des vilaines petites bébêtes, ce sont ces irrégularités sur les dalles :

Col du Vieux et Cheval Blanc encore au soleil :

Dernières pelouses avant de plonger dans un univers lunaire :

Le col du Vieux :

Un dernier raide coup de collier et le dénivelé positif du jour sera derrière nous :

Vers le massif du Mont-Blanc la météo n’est pas à la noce non plus :

Quelques chaînes facilitent le passage, T3 en cotations de randonnée :

Juste après les dernières chaînes, le sommet du Cheval Blanc.
Bon pour la vue on repassera…

Côté français le relief est très doux :

Nous croisons plusieurs groupes qui via le refuge Grenairon arrivent de la vallée du Giffre et de la ville de Sixt.
A gauche le Buet 3096 mètres est complètement pris sur les 300 derniers mètres, nous ne ferons pas l’effort d’y aller :

Tout le long du parcours la signalétique est très bonne.
Ici le lac du Plan du Buet  2545 mètres :

Loin en bas le Cirque des Fonts :

Un passage sur un caractéristique lapiaz avec de profondes crevasses :

Une remontée vers la Frête du Grenier, superbe crête qui se découpe sur la gauche :

Chevauchant les cieux nous voilà sur la crête de la Frête du Grenier :

Ambiance psychédélique le brouillard est bloqué par la Frête du Grenier.
Ce gros rocher qui bloque le passage se nomme la Cathédrale 2531 mètres :

Pause pique-nique au pied de la Cathédrale côté Cirque du Fer à Cheval.
Pas l’endroit le plus bucolique mais qui a le mérite d’être à l’abri du vent! Et dire que certains se plaignent de la chaleur…

On ne s’éternise pas des heures non plus, c’est rapidement reparti :

Tout en bas, le refuge et les chalets des Fonts 1368 mètres dans le Cirque des Fonts au pied de la face ouest du Buet :

L’ambiance sur la Frête du Grenier est superbe :

La Cathédrale vue de l’autre côté :

Même par ce temps incertain c’est génial d’être là!

L’itinéraire chemine au mieux à travers d’énormes chaos de blocs :

Après plusieurs heures dans l’univers minéral nous retrouvons les premières pelouses alpines :

Refuge Grenairon enfin en vue :

ça y est, on y est!

Alors que des moutons paissent autour du refuge, Laure indique les splendides parois d’Anterne :

Nous apercevrons le Mont-Blanc quelques instants :

Super accueil et super nuit au refuge Grenairon!
Aventure à suivre…

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com