Voyage Escalade aux Etats-Unis : Guide – Voyage : Guides06

Voyage escalade aux Etats-Unis

Durant le mois d’octobre 2016, avec mon père nous avons fait un voyage aux États-Unis afin de se frotter à l’escalade en fissure si caractéristique du pays de l’oncle Sam.

Tous les éléments étaient réunis pour un super séjour dans le Grand Ouest américain : espaces sauvages, paysages magnifiques, l’impression que l’on va tomber nez à nez avec un ours au détour d’un chemin, et fissure plus ou moins large !
Nous avons eu 7 jours d’escalade sur place, c’est un minimum mais ça permet déjà de bien découvrir ce style particulier.

Pour commencer nous avons été 3 jours aux Needles dans le Sequoia National Park, puis 4 jours au Yosemite National Park avec comme objectif de grimper Snake Dike au Half Dome. 

La première voie du séjour, White Punks On Dope aux Needles, un endroit magnifique et une voie parfaite pour se mettre dans l’ambiance :

  

Nous atterrissons à San Francisco vers 16h30, et les plans changent : nous étions partis pour grimper quelques jours au Lake Tahoe sur la falaise de Lover’s Leap, au nord du Yosemite, mais de fortes pluies sont prévues dans cette région. 

Le lendemain nous faisons la route (environ 5h)  et profitons de cette journée pour faire les courses du séjour. Nous arrivons aux Needles en début d’après midi, le temps de repérer les accès pour le lendemain et de découvrir ce beau parc. 

Les Needles : 

Pour le premier jour de grimpe nous nous rendons à Voodoo Dom. Après 1h30 de marche où il faut bien suivre les cairns pour ne pas se perdre, nous arrivons au pied de White Punks On Dope. C’est une très bonne introduction en 5.9 max (environ 5B/C mais dans un style peu habituel pour les grimpeurs européens…).

A la sortie de la très belle quatrième longueur : 

  

Même si la météo est sèche dans les Needles, l’altitude (nous grimpons à 2500m), le vent et le ciel voilé nous rafraîchissent franchement. 

Le lendemain direction le Charlatan. Le lieux est vraiment magique, on comprend mieux pourquoi toutes ces aiguilles ont des noms de personnages mystiques. 

Deux grimpeurs dans Atlantis sur l’aiguille du Sorcerer, avec au fond le Witch. La ligne de fissure qui part du sommet c’est Igor Unchained, un 5.10 qui parait fabuleux mais malheureusement trop froid pour nous :

Nous grimpons Fancy Free, 4 longueurs en 5.10 max, les verrous sont de sorties : 

  

L’après midi le vent se lève et nous grimpons seulement des moulinettes sur le Sorcerer avant de rentrer au chaud. 

Le lendemain la pluie est annoncée mais lorsque nous nous levons il fait plutôt beau. Le thermomètre est bien descendu avec 3°C à la voiture. 

Nous retournons au Charlatan qui semble à l’abri du vent, et faisons Spooky, deux longueurs en 5.9 exceptionnels, sans doute les plus belles du séjour.

Dans la première longueur, le dièdre parfait en 5.9 : 

 

Après en départ en fissure large, la seconde longueur suit un système de fissure dans des formes similaires aux taffonis corses. L’escalade est verticale sur bonne prise, un 5.9 d’anthologie :

 

Ensuite le temps se couvre et il fait vraiment trop froid pour grimper, qu’importe ces deux longueurs valaient le coup.

Nous finissons la journée en se baladant au milieu des séquoias géant, certains ayant plus de 3000 ans, parmi les plus anciens être vivant sur terre :

 

C’est fini pour les Needles, maintenant direction le Yosemite !

Nous faisons la route le matin jusqu’au Yosemite National Park, lorsque nous arrivons nous n’avons qu’un sentiment : fuyons ! Beaucoup de monde, des contrôles de police, difficile de trouver un hébergement… Nous persévérons et finissons par trouver un lodge à El Portal à la sortie du parc.

L’après midi nous allons faire quelques longueurs à la belle falaise de Arch Rock histoire de se détendre un peu :  

 

Le lendemain nous avons prévu de grimper Nutcracker, oeuvre du légendaire Royal Robbins. Nous partons assez tôt et sommes seul dans cette grande classique qui est à la hauteur de sa réputation.

La première longueur est la plus difficile 5.9 :  

  

Nous rejoignons le soleil dans L2 :

 

Le reste déroule bien dans le 5.7/5.8, très beau :  

 

On admire l’environnement : 

   

L’après midi nous marchons en direction du campground de Little Yosemite Valley. Le lendemain nous voulons grimper Snake Dike au Half Dome, voie du génial grimpeur américain Jim Bridwell et l’objectif du séjour. 

Nous avons trouvé que c’était un bon plan de dormir à Little Yosemite Valley, à 2h30 de marche de Half Dome Village. Il y a des bear box à dispositions pour laisser la nourriture et le matériel de bivouac et même des toilettes sèches, ils sont fous ces ricains : 

  

Puis on peut profiter d’une super nuit sous tente : 

 

Le lendemain 2h de marche nous conduisent au pied de Snake Dike. L’endroit est réputé pour être rempli d’ours, au petit matin nous ne sommes pas vraiment tranquille lorsqu’une branche craque dans la forêt :

   

Le Half  Dome :

 

La première longueur est la plus difficile, ensuite l’escalade se déroule le long d’une magnifique veines de quartz : 

  

Il y a de bonnes prises tout du long, par contre l’escalade est exposé avec un à deux points par longueurs de 50m : 

 

Une super ambiance : 

 

A la fin le dôme est de moins en moins raide :

 

45mn de marche sont encore nécessaires pour rejoindre le sommet :

 

Après quelques voyages escalades, je trouve que l’ouest américain est un vrai must, de part l’escalade proposé et les paysages uniques.

Quelques infos pratiques :

Needles :

Logement : camping avec bear box et toilettes séches à disposition, quelques chambres disponibles au bar de Ponderosa, et des lodges à Camp Nelson. Camp Nelson nous a semblé être un bon compromis.

Nourriture : prévoir de faire des courses avant d’arriver aux needles, rien sur place. 

Yosemite :

Des logement disponibles du camping au lodge de luxe. Pour dormir à Little Yosemite Valley, il faut passer chez les rangers demander une autorisation, les places étant limités. Apparemment il est possible de formuler une demande via internet lors de la préparation du voyage. 

Matériel : 2*60m et des friends !! 

4 réflexions au sujet de “Voyage Escalade aux Etats-Unis : Guide – Voyage : Guides06

  1. Ho que ça fait envie de voir ça ! Merci pour l’exposé : c’est dingue, ça parait presque abordable de la façon dont vous l’avez conçu, ce petit trip 🙂

  2. Bonjour Laurent,

    C’est pas qu’une impression : c’est carrement adorable ! Je pense que c’est un peu comme la Jordanie, pour se faire plaisir il faut un niveau 6a, et c’est bien de faire quelques journées de mise en jambe à annot ou dans le Val d’Orco. Par contre les parties en friction sont plus mentales, car pas dur mais exposé…

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com