Week-end raquettes à Estenc

Superbe week-end dans la vallée du Haut Var, passé en compagnie de Christian, Thomas, Ewa, Eve et Marie à la ferme des Louiqs

Départ matinal samedi matin pour Estenc. Il a neigé toute la nuit à Estenc et cette belle couche de 30 cm de fraiche vient s’ajouter aux couches précédentes, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Nous partons donc du village vers 10h, il neige toujours à gros flocons et les prévisions sont assez justes puisque nous allons rapidement pouvoir profiter d’un bel ensoleillement.

Nous restons de la belle forêt en rive gauche du vallon de sanguinière pour admirer les conifères recouverts de neige. Nous prenons ensuite la direction du col de la Cayolle en restant bien à l’écart de la route, qui comporte par endroits quelques endroits exposés aux coulées.

                       

Pique nique au col et exercice de sensibilisation au matériel de sécurité avec utilisation des dva, sonde et pelle. A la descente, on reprend un itinéraire un peu différent pour bien profiter de la neige.

                     

Installation dans le gite Ferran, un endroit bien douillet qui jouxte la ferme des Louiqs. Léonie nous prépare un succulent repas préparé avec les produits de la ferme.

                         

Le soir petite balade digestive au clair de lune:

Le dimanche, nous prenons la direction du vallon de la Boucharde et des cabanes de Sanguinière. Il fait beaucoup plus froid ce matin et il nous tarde d’arriver sur le magnifique plateau ensoleillé où ce trouve les deux cabanes forestières. Nous nous dirigeons alors vers le vallon de la roche trouée, bien exposé et qui présente des milieux variés particulièrement adaptés à la pratique de la raquette à neige.

Nous remontons alors le vallon Giorgas, où le Var prend sa source avant d’entamer une course de plus de 115 km qui l’amènera dans son estuaire tout près de Cap 3000!!

       

L’endroit est sauvage, nous profitons au maximum de cette belle journée et, peu après l’itinéraire qui par une belle pente qui permet d’accéder en ski de randonnée à la pointe côte de l’âne, nous  gagnons le pied du col de la roche trouée. Nous redescendons par la gauche du vallon, à l’écart des pentes nord-nord est qui défendent la montagne de l’Estrop. Quelques belles descentes vierges de traces et de jolies incursions entre les blocs erratiques recouverts de neige qui laissent entrevoir de jolies formes. Les talwegs qui serpentent dans la forêt sont un vrai bonheur raquettes aux pieds.

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com