Aiglun Parfums d’Espagne

Vendredi 31 mars 2017, avec Sébastien nous sommes allés à la paroi Dérobée d’Aiglun dite aussi Fume Blanche où nous avons grimpé Parfums d’Espagne 250 mètres ED- en terrain d’aventure.

Depuis l’ouverture avec Jean Gounand il y a bientôt 10 ans je ne l’avais pas refaite. C’est donc un grand bonheur pour moi de me retrouver à nouveau dans cette paroi.

La veille avec Sébastien nous avons grimpé le Spigolo des hussards dans la paroi classique d’Aiglun dite du Giet.

La paroi Dérobée d’Aiglun.
En rouge le tracé de Parfums d’Espagne :

L’accès en rive gauche au dessus de la clue d’Aiglun a été inauguré par Pierre Brizzi lors de l’ouverture de la première voie de la face. Ensuite il a été équipé de cordes fixes par Thierry Ghiggino et Gérard Thomas lors de l’ouverture de Shining la mythique voie d’artif de cette paroi. Sur les cordes fixes qui commencent à dater depuis leur dernière remise en état…!Nous recommandons de s’assurer avec sa propre corde.
A noter en mars 2017 l’ascension en libre de Shining par l’incroyable Enzo Oddo, du bon 8b+ et quelques autres 8b, sur des points d’A3+. Une performance de tout premier plan qui selon toute vraisemblance devrait passer relativement inaperçue…

Sur la fin des cordes fixes il y a parfois cette magnifique résurgence qui donne un cachet exotique :

A l’approche nous avons mis 1h40.
Sébastien dans la première longueur 5c+ au rocher très incertain puis une fissure à doigts en 6b+ :

La seconde longueur vue du dessus une agréable fissure en 5b

Sébastien dans le début expo en 5b de la troisième longueur 6a+ dans son ensemble :

Toujours L3 un 6a+ d’ambiance qui compte…

Sébastien au rétablissement du surplomb de L4 un bon 6b :

La courte mais superbe fissure parfaite de L5, 6b+ entièrement à protéger sur friends :

L6 offre une belle escalade moderne sur bon rocher et bonnes prises :

L7 est bien aventureuse, cheminement, rocher douteux et 6a costaud plutôt 6a+ :

L8 offre du beau rocher au début puis moins bon avec en plus cette cheminée qui comme toutes les cheminées n’est pas très agréable. Enfin ça se saurait si la plupart des grimpeurs étaient fans de ce style de grimpe…

Après L9 un 6a+ pas si mal et dans une grande ambiance, au-dessus de la vire L10 en 6c+

Nous avons mis 11h30 dans la voie.
Une superbe journée avec vue sur le Mont Mal :

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com