Escalade artificielle et terrain d’aventure à Saint-Jeannet – Escalade : Guides 06

Ecole d’escalade artificielle et terrain d’aventure à Saint-Jeannet

Dimanche 15 avril 2012, comme la journée s’annoncait pluvieuse et qu’il y a beaucoup de neige en montagne, avec le Groupe Espoir alpinisme FFCAM des Alpes-Maritimes nous sommes allés au Baou de Saint-Jeannet dans le secteur du Spigolo.

L’endroit est joli, waterproof et idéal pour faire une école d’artif et même du libre en terrain d’aventure.

De gauche à droite, Robin, Jean-Baptiste, et William qui ouvre une nouvelle longueur :

On le sait, l’artif’ nécessite beaucoup de matériel et de longues heures d’assurage.
Les plus négatifs diront que cette activité laborieuse et rébarbative s’adresse aux tâcherons de l’escalade qui n’arrivent pas à s’exprimer en libre (de préférence avec grâce), les passionnés du pitonnage diront que c’est ludique, en rupture avec notre monde consumériste et aseptisé.

Le débat reste ouvert, en tout cas, pour l’alpinisme, l’artif’ reste une école incontournable, pour apprendre à gérer ses peurs, développer son bon sens et bien sûr poser de bonnes protections.

Dans le secteur école de Saint-Jeannet, on peut faire de courtes longueurs qui permettent aux grimpeurs de changer régulièrement les rôles. Les difficultés tournent autour de l’A2 à équiper soi-même.

A mi-hauteur on trouve un bon goujon facultatif pour la progression mais qui en cas de déboutonnage intempestif permet à l’apprenti-artificier de ne pas finir au tapis!

En fixant les grigri au sol une personne peut assurer et donner du matériel à plusieurs grimpeurs en parallèle.
Prévoir des plaquettes de 12 et des écrous de 17 et 19 car on en a assez de se faire gratter celles qui sont accessibles depuis le sol!

Par grimpeur au minimum il faut : une dizaine de pitons + marteau + quelques cravattes + chaîne à dépitonner, un jeu de coinceurs + décoinceurs, 2 jeux de camalots jusqu’au 3 + un 4 et un 5, 2 crochets à gouttes d’eau, longe réglable, 2 étriers.

Malgré tout cet attirail Florence conserve son sourire :

Comme Hugo en artif il est souvent nécessaire de bien pousser sur les étriers : 

Robin pitonne la lèvre du passage le plus raide du secteur :

William dans la même longueur :

Malgré la pluie on a trouvé du bois sec pour faire un beau feu ce qui est toujours bien agréable :

Nous avons terminé la journée par des longueurs de libre.
En escalade trad en calcaire il me semble impératif de faire un premier passage pour faire un “agressive testing” de chaque protection utilisée pour le libre.

Ici Antoine dans un 6b+ :

 Une vidéo de la sortie

{vimeo width=”550px” height=”100%” phicolor=”white” ytborder=”true” ytrel=”false” ytegm=”false”}40445474{/vimeo}

4 thoughts on “Escalade artificielle et terrain d’aventure à Saint-Jeannet – Escalade : Guides 06

  1. Salut Stéphane,

    Eventuellement, tu aurais fait un topo du coin que tu partagerais ? Ou faudra-t-il que j’extraie les vers du nez d’Antoine 😀 ?

    A plus,
    Christophe

  2. Bonsoir Christophe,

    à ma connaissance pas encore de topo. Comme c’est dit dans l’article tout est autour de l’A2, il y a environ 6 lignes.
    Par contre on a pas dépassé 8 mètres sauf une voie 12,5mètres.

    A + Stéphane

  3. Salut Stéphane,

    Est-ce que les pitons du Spigolo au départ sont toujours là ? Ou les avez-vous remplacé par des goujons ?

    A plus,
    Christophe

  4. Bonjour Christophe,

    je ne sais pas si les pitons du Spigolo sont toujours là car nous ne l’avons pas grimpé.
    D’une manière générale on évite de mettre des goujons dans les voies historiques alors qu’on cherche à faire du style classique.

    A + Stéphane

Leave a Comment

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com