Pointe André, course d’arête dans le Mercantour – Alpinisme : Guides 06

Pointe André, course d’arête dans le Mercantour

Samedi, avec Michel, Stéphane et Walter, nous sommes allés à la Pointe André pour faire la traversée des arêtes.
D’autres voies permettent d’atteindre ce sommet, notamment le pilier Sud et le couloir Nord.

Pour poster des informations et connaître les conditions des couloirs et des courses mixtes dans le Mercantour, David a mis son site à disposition des alpinistes.  

 

Les conditons générales sont bonnes, l’approche emprunte quelques névés, le rocher est sec dans la voie.

Il y a 2 blocs mobiles dans le début de la désescalade du dernier gendarme avant le ressaut sommital.
Descente de la VN, bonnes conditions.
Descente du versant sud du couloir de brèche André : un gros névé persistant dans le bas le couloir, crampons ou contournement dans un « rimaye » en rive droite du couloir + petit rappel pour franchir un dernier ressaut.  

Approche depuis la baisse des Cinq Lacs.
Une sente permet d’atteindre le début du couloir d’accès.

La progression se fait le plus souvent à corde tendue, l’escalade ne dépasse pas le 3c.
Une course d’initiation qui donne le sourire à Michel!

Walter a un goût prononcé pour le dry-tooling, il a grimpé toute l’arête avec son piolet en coincement.

Assuré par Walter, Stéphane grimpe en posant ses sangles pour se protéger.

La descente de la voie normale emprunte une arête, un système de vires et deux rappels conduisent à la brèche André.

 

 

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com