Cime de Juisse, couloir du Yéti

Le 17 décembre, avec Marion, nous avons parcouru le couloir du Yéti.

couloir du Yéti Juisses

Cet itinéraire a été ouvert par Selena Blineau et Guillaume Jacquemin en décembre 2016 dans des conditions de neige plutôt abondantes. Avec Marion, en ce début d’hiver sec, l’itinéraire présentait un aspect bien différent.

Les 2 longueurs les plus grimpante proposaient une escalade mixte, oscillant dans le M4/M5. Les quelques placages de neige ont eu tendance à s’effondrer à notre passage.

couloir du yéti Juisses

Un jeu de friends en doublant le numéro 2 et 3 est fort utile. Il n’y a aucun équipement en place.

J’apprécie beaucoup ce type de voie, assez simple au regard des cotations mais qui exige un vrai savoir faire pour gravir être gravi avec sécurité. Parfois, il faut faire preuve de délicatesse pour un rétablissement en dalle tandis qu’à d’autres moments, il faudra être bien plus puissant pour surmonter un passage ou faire la trace.

couloir du yéti Juisses

Nous avons donc passé une excellente journée. Partis volontairement tard du Boréon à 9h30, nous avons profité des lumières d’hiver. Ci dessous, Marion, tout sourire, arrive bientôt à la cime de Juisse.

couloir du yéti Juisses

Puis par la longue crête de Maïris, sous le regard même pas farouche des chamois, nous avons regagné le Boréon de nuit.

 

Mercantour coucher de soleil

 

1 réflexion au sujet de « Cime de Juisse, couloir du Yéti »

Laisser un commentaire

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com