Traversée de la Meije

Les 13 et 14 aout 2021, avec Laurence et Cédric nous avons fait la mythique traversée de la Meije.

Laurence au sommet de la Meije admire la suite du programme : la traversée des arêtes de la Meije jusqu’au Doigt de Dieu

Montée au refuge du Promontoire

Vendredi 13 Aout, nous prenons la direction du refuge du Promontoire. Nous décidons de monter par les Enfetchores puis la Brèche de la Meije.

Sur le glacier de la Meije :

La brèche de la Meije passe toujours bien pour une mi-aout, mais ce n’est pas le genre d’endroit où l’on a envie de s’éterniser…

Nous arrivons au refuge du promontoire en milieu d’après-midi, nous profitons des lieux et nous reposons avant la journée du lendemain.

L’arête du Promontoire

Le lendemain, petit déjeuner à 4h, départ du refuge à 4H45.

La première partie de la course est rapidement avalée par mes compagnons de cordée et nous arrivons sur la dalle Castelnau au levé du jour :

A noter que le crochet sous le glacier carré est la zone qui a été le plus impacté lors de l’éboulement de 2018, avec des rochers fracturés. Je trouve que c’est maintenant la partie la moins plaisante de la course.

Ensuite le rocher redevient excellent, nous passons le dos d’âne puis grimpons la dalle des autrichiens :

En arrivant à l’extrémité inférieure du glacier carré le soleil nous rattrape :

Après avoir traversée le glacier carré, nous commençons l’ascension du Grand Pic. Mais pour arriver au sommet de la Meije, il nous faut d’abord grimper le passage du Cheval Rouge puis le Chapeau du Capucin, Cédric à la sortie de ces 2 passages consécutifs :

La première partie de la course est faite, nous sommes au sommet du Grand Pic de la Meije !

La météo est fantastique :

La traversée des arêtes de la Meije

Je suis étonné de voir autant de neige sur la traversée pour la période, la météo capricieuse de cet été a eu l’avantage de préservé nos montagnes.

Après les rappels du Grand Pic, c’est parti pour le contournement en face Nord de la Dent Zsigmondy :

Les câbles en places facilitent grandement le passage, sinon ça ne serais pas la même chanson !

A la brèche entre le Zsigmondy et la deuxième dent, l’ambiance est géniale :

La traversée des arêtes est en excellente conditions, nous arrivons finalement au sommet du doigt de Dieu :

Après les 3 rappels, nous arrivons sur le glacier du Tabuchet puis descendons jusqu’au Pont des Brebis.

Une magnifique course, bravo à vous !

 

4 réflexions au sujet de “Traversée de la Meije”

  1. Fantastique, étant randonneur n ayant aucune connaissance en escalade ou alpinisme j aimerai tant decouvrir cet univers qui me fascine et me passionné tant..

    Répondre
    • Bonjour, je n’ai pas de photos du glacier carré de notre ascension mais il est loin d’avoir disparu, il était plutôt en excellente condition pour la période (tout en neige). Thomas

      Répondre
  2. C’est beau! Et ça me rappelle qq années en arrière: Août 1964, le service militaire au 7eme BCA et ma compagnie traversant La Meige.J’avais glissé sur un glacier(lequel?) perdu mon piolet dans une crevasse enorme mais sans mal.Ce jour là, Marc Fougeron perdait la vie pas loin. Depuis une manifestation porte son nom au sein du 7eme bataillon de chasseurs Alpins

    Répondre

Laisser un commentaire

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com