Et les broches à glace dans tout ça ?

Comme on s’en doute ce qui fait la résistance de la broche à glace c’est avant tout la qualité de la glace.
Les broches à glace les plus courtes du marché font 10 centimètres : dans de la bonne glace elles résistent en moyenne à 800kg !

Pour cela il faut une épaisseur de glace conséquente ou que la glace soit bien collée
au support (en général rocher).

En plus il faut également que l’extérieur de la glace soit bonne :

– ni qu’elle se détache facilement en écailles
– ni que ce soit de glace à poisson.

Ce qui signifie qu’avec une broche courte il faut choisir soigneusement son emplacement et/ou gratter (si la position du grimpeur le permet) pour aller chercher la bonne glace.
Ce qui est également très important à savoir, c’est que c’est le fond du trou qui fait l’essentiel de la résistance de la broche.

exemple 1 : la broche pénètre une glace homogène, la carotte est bonne, mais en profondeur la glace est creuse (grosse bulle d’air ou vide après une grosse croute de glace), dans ce cas, même si c’est une 22 centimètres, votre broche ne tient pour ainsi dire pas.

Attention c’est un cas très fréquent !

exemple 2 : la broche rentre dans de la mauvaise glace ou si votre broche est longue dans différentes couches de mauvaises qualité mais à la fin, la broche prend bien dans de la bonne glace.
Il y a de bonnes chances que votre broche ne soit pas parfaite mais offre quand même une résistance correcte.

Notion importante : une croûte de glace même de 40 centimètres, très courant sur les cloches des moyens ou gros débits, ce n’est pas très solide !

A défaut d’autres solutions on peut parfois s’en servir pour s’assurer, mais on doit toutefois absolument éviter de faire relais sur ces croûtes et cloches comme je l’ai trop souvent vu (notamment des relais sur lunules pour faire des moulinettes !

D’une manière générale toutes les structures décollées de leur support sont fragilisées.
Seule votre expérience vous permettra de juger la résistance de l’ensemble.

Angles à donner
– naturellement on a tendance à mettre la broche la tête en haut, afin de la faire travailler plus
au cisaillement qu’à l’arrachement.
– divers test, et qui plus est c’est un phénomène mécanique qu’on retrouve sur tous les types d’ancrages
(goujons, scellements…), ont démontré que les broches offrent une meilleure résistance plutôt à l’arrachement qu’au cisaillement, disons avec un angle de 15° la tête de la broche vers le bas.

Les tests étant souvent réalisés dans un matériau homogène, c’est-à-dire sans tenir compte des divers trous d’air qu’on peut facilement rencontrer et qui empêchent les filets de la broche de jouer leur rôle, on peut considérer qu’un peu de cisaillement est également intéressant.
Tout ça pour dire qu’à Guides06 on vous conseille de planter vos broches perpendiculairement à la glace !

Glace froide et sèche ou glace humide ?
A priori une glace un peu humide sera plus homogène, fera moins d’assiettes et donc donnera des ancrages
de meilleure qualité.

Zones concaves ou convexes ?
– convexe signifie bombé, ces zones seront plus attirantes pour brocher mais formeront
plus facilement des écailles.
– concave signifie creux, ces zones seront un peu moins propice au brochage et auront tendance à vous rabattre vers la paroi mais la glace est souvent plus solide.

Lunule ou broche à glace ?
Longtemps on a cru que les lunules étaient toujours plus résistantes que les broches !
Divers tests réalisés depuis 4 ou 5 ans démontrent le contraire.
La lunule est toujours plus fragile que la broche à glace !

Lunule verticale ou horizontale ?

Longtemps on a cru que la lunule horizontale était plus robuste que la verticale, les mêmes tests réalisés il y a 4 ou 5 ans démontrent que les lunules verticales sont environ 30% plus solides que les lunules horizontales.
Si vous avez le moindre doute sur la qualité de votre lunule n’hésitez pas à en faire 2 et laisser un peu plus de cordelette (7mm minimum !)

Lunules en place ?
Attention le gel de la cordelette à tendance à fragiliser l’ensemble.

Affuter ses broches à glace
SOS Escalade Sisteron
Mike Cuaz
The Blue Light
12 rue du Grand Couvert
04200 Sisteron
04 92 31 16 57

Réutiliser un trou de broche à glace ?
Longtemps on a cru que c’était absolument à prohiber.

Cette vidéo prouve le contraire

{youtube width= »550px » height= »410px »}s8BElNmp048&autohide=1&?theme=light&color=white&fs=0&showinfo=0&rel=0{/youtube}

La seule réserve c’est qu’on ne connait pas la qualité du fond de trou.
Si c’était creux la résistance de la broche sera mauvaise.

La vidéo des test

{dmotion width= »550px » height= »100% » phicolor= »white » ytborder= »true » ytrel= »false » ytegm= »false » wmode= »transparent »}x7z2r6_test-de-resistance-des-amarrages-gl_sport{/dmotion}

Une vidéo intéressante réalisée par les professeurs-guides de l’Ensa

{youtube width= »550px » height= »305px »}6cVMrTx8RAQ&autohide=1&?theme=light&color=white&fs=0&showinfo=0&rel=0{/youtube}

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com