Feb
13
2014
Alpinisme
Écrit par Benjamin Guigonnet
  

Grandes Jorasses : Pointe Walker, Voie Normale

 Cet été avec Nicolas nous sommes allés au sommet de la pointe Walker, point culminant des Grandes Jorasses 4208m, un sommet qui passionne les alpinistes....! La Walker, le Linceul, No Siesta,... des noms de voies mythiques dans la terrible face Nord des Grandes Jorasses ou la cotation ne descend pas en dessous de TD ! De l'autre coté, le versant sud est plus accueillant. La voie Normale souvent utilisée comme voie de descente et pourtant un très bel itinéraire d'alpinisme classique ! Durant l'ascension, nous serons seuls sur le versant italien des Grandes Jorasses pour notre plus grand plaisir !

 La face sud des Grandes Jorasses vue du parking à Planpincieux dans le Val Ferret.

Nous quittons la voiture à 13h, il fait grand beau ! La montée au refuge est déjà une bonne ballade, le sentier passe dans des barres rocheuses assez raides où il faut être vigilant.
Le refuge est logé au sommet de la falaise à droite du glacier.

 Arrivée au refuge à 15h45, on profite de la terrasse !

 Le refuge n'étant plus gardé, il faut emmener de quoi se faire à manger. Contrairement au petit bivouac Canzio, il n'y a même pas de couvert à disposition ! Sinon le refuge est propre. On peut récupérer de l'eau facilement 50m plus bas sur le sentier.

 Après une courte nuit, nous décollons à 1h45...C'est dur mais il est préférable de partir tôt pour que la neige soit encore dur pour la descente.

Les premières lumières sont toujours un instant magique en haute montagne !! Levé de soleil sur le Mont Blanc.

L'ascension se déroule bien et nous arrivons au sommet de la pointe Walker à 7h45. Il n'y a quasiment pas de vent, on est trop content d’être là !

 Une photo du guide ! merci Nico.

 C'est parti pour une longue descente ! 2600m ça calme un peu...

 

 Le méchant sérac ! Finalement, je n'est pas trouvé le passage plus expo que la voie des 3 Monts au Mont Blanc ! Le passage exposé est assez court et on peut traverser très rapidement la pente qui n'est pas raide à cet endroit.

 Retour au refuge à 12h10. Un petit casse croute bien mérité et c'est reparti ! arrivée à la voiture à 14h15, les genoux en surchauffe ! Heureusement j'avais pris mes baskets ! plus confortable que les grosses surtout à la descente !

 En résumé une très belle course où il vaut mieux être très en forme physiquement pour se faire plaisir.

L'accès au rocher du reposoir peut être compliqué en pleine nuit sans la trace...

 Les belles photos de Nicolas ici.

 Matos :

un brin de rappel de 60m est assez pratique. 4 friends, 3 broches, sangles, des baskets...

 

Commentaires 

 
#1 Nicolas 2014-02-13 19:23 C'était petit joueur la descente en basquette ! Il n'y a que les grosses qui vaillent !
Bon j'ai eu mal aux genoux pendant 2 mois après mais c'est une question de principe

En tout cas, superbe course, en condition top. Et au passage mon 3ème 4000m de la saison. Merci Benjamin !
Citer
 
 
#2 manu LH 2014-02-16 13:49 bonjour , simplement pour dire que vos photos sont vraiment superbes! Citer
 
 
#3 Nicolas 2014-02-17 10:29 Merci :) Citer
 
 
#4 j 2014-02-25 08:17 Benjamin mets les baskets en haute montagne …! Killian a du souci à se faire!! Citer