Arête nord du Caire Archas

Samedi 14 janvier 2023, avec Inès, Nathan et Edgar nous sommes aller faire l’arête nord du Caire Archas  qui culmine à 2632m.

Nathan et Edgar sur la dernière partie de l’arête.

Départ à 7h10 du parking, les raquettes sur le sac car la trace qui monte au Col de Salèse porte bien. Nous mettrons les raquettes sur le replat en dessous de la Pointe des Adus. Nous en avons pour 2h30 de marche d’approche.

Inès avec au fond le Caire Archas. Le départ de l’arête nord empreinte le couloir de neige sur la droite de la face.
Edgar et Inès dans la traversée depuis la Pointe des Adus pour rejoindre le début du couloir. Au fond, de gauche à droite: Tête de Portettes, Giegn, Tête des Tablasses, Les Bresses, Cime de Frémamorte.

La première partie de la course remonte un couloir de neige avec quelques passages mixtes. C’est le terrain idéale pour faire de la corde tendu à 10m. La cordées évolue en simultané avec des protections entre elle.

Nathan dans le premier passage mixte:

On débouche à un collet d’où on rejoint un second couloir en face.

L’équipe dans le second couloir, avec Nathan pour nous faire la trace:

Inès quitte le couloir pour rejoindre l’éperon rocheux à droite du couloir car la neige est trop mauvaise. On ne s’enfonce plus mais le rocher est de médiocre qualité:

Du sommet de ce couloir on passe coté nord, par dessus un Pin pour faire relais sur une bonne vire au pied de la longueur clés, un dièdre raide et prisu en  M3+. On fait relais sur friends ou becquet au sommet du dièdre.

Inés au départ de cette longueur, il faut partir à gauche après le premier pin:

Nous repartons en corde tendu dans des pentes mixtes en neige et rocher pour rejoindre une antécime du Caire Archas.

Inés en action dans la partie mixte:

Le groupe sur l’antécime:

De là çà devient plus facile, il faut descendre a un petit col puis remonté des pentes de neiges qui viennent buter sur un denier petit ressaut mixte.

Nathan toujours à faire la trace et Edgar derrière lui rejoignent le dernier ressaut mixte:

Franchissement de cette dernière difficulté:

Inés me montre la Corse que l’on aperçoit au fond à gauche:

Et nous voila au sommet au bout de 7h d’effort depuis le parking. Il n’y a pas de vent, on peut en profiter pour faire un tour d’horizon et avaler notre pique-nique .

Pour la descente on part pleins sud