Terrain d’aventure dans les Alpes Maritimes – Escalade : Guides06

Terrain d’aventure dans les Alpes Maritimes

Après avoir grimpé l’YZ au Teillon, avec Nicolas nous continuons notre perfectionnement en terrain d’aventure à Aiglun. La voie classique en terrain d’aventure d’Aiglun et le Déjà vu, une voie magnifique. Mais Nicolas ayant un très bon niveau en escalade, je décide de lui faire découvrir ce qui est sans doute la paroi la plus imposante des Alpes Maritimes: la Paroi Dérobée. 

Nous avons grimpé Parfum d’Espagne, une voie en terrain d’aventure ouverte par Stéphane Benoist en Jean Gounand en 2007. Une voie ED-, 7A max et 6B obligatoire.

Nicolas dans la septième longueur en 6A, le gaz commence à se faire sentir!

La voie se déroule sur la partie gauche de la paroi et remonte une ligne de faiblesse en passant astucieusement les nombreux toits de la paroi. Le rocher demande de l’attention dans certaines longueurs, mais quelques longueurs sont exceptionnels pour du terrain d’aventure.

Après une première longueur en rocher pourri, la suite se déroule sur un excellent rocher. 

Nicolas à la sortie de la troisième longueur en 6A+, une superbe longueur:

Nicolas tente sa chance dans la quatrième longueur en 6B, une très belle longueur. Dans cette voie, il faut avoir un bon sens de l’itinéraire pour trouver son cheminement:

La voie étant longue est soutenue, je décide de grimper en tête le reste de la voie pour respecter l’horaire.

Je trouve que la cinquième longueur est la plus belle de la voie, un magnifique 6B+ en dièdre/fissure.

Nicolas à la sortie de la sixième longueur en 6B+, magnifique également. Dans cette longueur on grimpe même sur de belles colonnettes, rare en terrain d’aventure:

A partir de R6, l’ambiance devient grandiose:

Nicolas dans la septième longueur en 6A, avec au fond le dévers impressionnant des voies d’artif comme Shining, et les voies de libre moderne comme Ali Baba:

Arrivé à R7:

Dans la huitième longueur en 6A, il faut dans un premier temps monter droit au dessus du relais, puis faire un crocher de 5/6 mètres à gauche avant de revenir dans le dièdre. Ce dièdre demande un attention toute particulière, le rocher étant particulièrement amovible… Nicolas attaque le dièdre de la huitième longueur:

Deux dernières longueurs en 6A+ et 7A/A0 ou 6C permettent de sortir de la paroi.

Même si le rocher demande de la prudence dans certaines longueurs, les magnifiques longueur L3/L4/L5/L6 (dans une moindre mesure L7), l’ampleur et l’ambiance de la Paroi Dérobée font que je considère Parfum d’Espagne comme un must des Alpes-Maritimes en terrain d’aventure.

Le topo de Parfum d’Espagne de Stéphane ici.

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com